Skip to main content

BD : Le concours du vendredi : « Lecteurs, le défi »

Bonjour à tous,

Promesse faite, engagement tenu !

Je vous ai préparé une devinette pour ce week-end et comme promis, je compte bien vous faire ramer. Ceci avait été imaginé et manigancé depuis quelques mois c’est dire à quel point vous êtes cernés par le vice. Lorsque je l’ai publié, personne n’a rien vu, c’est dire ma satisfaction.
Chers Enquêteurs en herbes, Sherlock Holmes, N.C.I.S, Colombo, Derrick, ou Julie Lescaut, mettez vos baskets dans les starting-blocks pour ce nouveau concours ! Mais avant, je fais une annonce :

J’ai terminé le 2 ème album de Il me manque quelqu’un !

J’aurai mis 1 an à sortir ses 136 pages. Si vous cherchiez pourquoi je réalisais moins de billets illustrés sur le blog, n’allez pas plus loin, c’est entièrement de sa faute !
Quand est-ce qu’il sort ?
Bonne question ! Le blog, les bds bénéficient en ce moment de ricochets positifs, j’essaie de les porter le mieux possible et aussi de défendre d’autres projets. C’est pour cela que je ne l’ai pas imprimé tout de suite. Les deux vont certainement prendre un chemin différent et je les pousserai au maximum. Je vous en parlerai évidemment.

J’éprouve de la culpabilité à faire patienter en silence, à rester évasive alors voici les couvertures des 2 albums côte à côte :

Il me manque quelqu'un couverture

Et le recto verso :

couverture Il me manque quelqu'un 2

Place au concours maintenant :

Sur le blog se cache un rébus, à vous de le trouver et de le résoudre.

Envoyez-moi vos réponses par mail ou dans les commentaires. (Ne le faites pas sur facebook, ni sur twitter tout simplement parce que je ne peux pas aller à la pêche aux réponses sur tous les réseaux sociaux.)

Je donnerai des indices au fil de la journée en me délectant de vous voir patauger :

Hé non, il ne faut pas exagérer tout de même ! C’était un piège !

Hihihihihi ! Hin hin !

(Désolée pour le retard, je me suis réveillée tard. Vous devriez trouver avec cet indice.)

La planche était à ce lien http://jeveux1bebe.com/WordPress/ma-page-bd-avec-famili/

Je me suis bien amusée à faire jeu. Vraiment ! Je n’aurai pas réussi à vous faire mariner 48 ! Je me vengerai ! Je vous auraiiiiiiis !

Qu’est-ce qu’on gagne ?

Comme vous l’avez compris, je ne peux pas vous faire gagner le tome 2, ce sera donc le tome 1 dédicacé. A vous de jouer :

A + Colombo !

 

Roulements de tambour et résultats

Bonjour à tous,

Le voici, le voilà, le nom de la gagnante du concours de T-shirts Camaloon :

« Lolita S »

Je me frottais les mains. Telle Diabolo et Satanas, je me disais « Je vais les faire baver, ils ne vont jamais trouver… » Gniack gniack gniack ! « Tant de combinaisons de prénoms féminins possible… » « Je vais leur concocter des indices super durs toutes les 4 h… » « Le concours va durer 2 jours… » Mouhahaha ! Ah ah ah !

Et Lolita trouve « Tatiana » le prénom de l’adorable organisatrice en atterrissant sur le blog les mains dans les poches ! Et en faisant des recherches, certes !

Je ne m’avoue pas vaincue, je vais organiser un nouveau concours super dur et je m’engage solennellement à ce qu’il dure 2 jours !!!

En attendant, félicitations Lolita S., et envoie-nous des photos !

 

Bises à tous

T-shirt juliette merris camaloon

C’est l’été, et si nous faisions un concours de T-shirts ?

Cher lecteur,

Es-tu d’humeur joueuse aujourd’hui ?

L’éditeur de produits personnalisables Camaloon qui promeut aussi des artistes comme Simon Höfer ou Sozosuru m’a proposé d’illustrer un de leur produit et de vous le faire gagner. Je ne suis jamais contre vous faire un cadeau, bien au contraire ! Et si en plus, j’ai le ravissement  de vous titiller par une devinette pas trop facile, alors je suis une blogueuse comblée !

Voici le T-shirt à gagner et les règles du jeu :

T-shirt juliette merris camaloon

– Il y en a un pour vous à la taille que vous m’indiquerez lorsque vous serez l’heureux élu !
(et un pour moi, je le souligne car il est rare que lors d’un concours, l’on pense à proposer aussi un cadeau pour l’auteur)

– Vous avez de lundi 11 août 8 h jusqu’à mercredi 13 août 20 h pour trouver :

« Quel est le prénom de la charmante demoiselle qui m’a proposé ce concours ? »

– Pour valider votre participation, il est demandé de liker la page de Camaloon à ce lien.

Quand à moi, je vous laisse mouliner un peu et je donnerai des indices que je noterai ici :

Indice 1 lundi 11 à 12 h : Ce prénom se compose de 7 lettres

Indice 2 lundi 11 à 16 h : …………………….

Indice 3 lundi 11 à 19 h : …………………….

Indice 4 mardi 12 à 10 h : …………………….

Indice 5 mardi 12 à 16 h : …………………….

Indice 6 (… En théorie, vous devriez avoir trouvé !)

Vous pouvez aller faire un tour sur le site car pour du produit personnalisé, il n’est pas très cher :

Dimanche avec Astrid M

 

Bonjour Astrid,

Installe-toi, prend des petits gâteaux avec le café.

C’est dimanche, il pleut, (et que ceux qui bronzent ne nous narguent pas avec leur panure dorée !) Que fait-on ? On lit ? On parle de ton livre ? Allez, c’est parti !

Quand je l’ai reçu, je l’ai lu 2 fois. La première pendant ma pause déjeuner, la seconde le soir sur mon canapé. J’aurai une critique à émettre : c’est trop court. Si tu peux tabler dans les 400 pages la prochaine fois ce serait sympa, parles-en à ton éditeur pour le deuxième volume !

Prête pour un Question / Réponses Astrid ?

1 / Avant on était deux… (avant la grande invasion !) est ta deuxième bande dessinée. A la différence de la première, tu es la maîtresse du scénario, du découpage, de l’encrage et de la colorisation,
comment as-tu travaillé ?

Astrid.M : C’est un projet que j’avais en tête depuis longtemps mais je n’avais jamais vraiment eu le temps de le mettre au propre. Mais quand je l’ai présenté à Marabulles, ils ont tout de suite accroché et tout est allé très vite ensuite.

Au début, les personnages n’étaient pas encore vraiment défini. Et puis, en avançant dans le projet, il nous a tous paru évident qu’ils devaient être ceux de mon blog. En ce qui concerne la partie « travail », j’ai tout d’abord écrit les 3/4 des anecdotes composant la BD avant d’attaquer la partie dessin directement sur la palette graphique. J’ai beaucoup échangé avec mes éditrices dont les conseils ont été vraiment précieux tant pour le découpage que pour les strips.

 

Astrid M

2 / Beaucoup d’auteurs dessinent, racontent, caricaturent leurs enfants. Dans dix ans, comment repenseras-tu à cet album ? Comment tes filles perçoivent leurs « personnages », leur maman qui les dessine grandir ?

Astrid.M : Dans 10 ans, je le trouverais forcément plein de défauts mais je le regarderai aussi sûrement avec beaucoup de tendresse. C’est effectivement ma famille qui y est représentée en quelque sorte, ça ne peut que compter.

Mes filles me voient les dessiner quelques fois et se reconnaissent mais elles s’en moquent un peu. Pour elles, leur maman travaille, point. De mon côté, je fais attention à leur image, même dessinée. Leurs personnages ne sont jamais  ridiculisées contrairement au mien ou à celui de mon chéri. Et toutes les histoires sont inventées ou plutôt extrapolées. Toute anecdote part d’un petit détail véridique qui se transforme en fiction. Pour toutes, mes filles ont le bon rôle, toujours !

3 / Dans ta bibliothèque quels sont les albums qui t’ont le plus marqués (Conseille-nous quelques titres à emmener en vacances ?)

Astrid.M : Pour se détendre et rire, Les Frustrés de Claire Bretécher et Le Guerre du Retour Contre Attaque de T.Vivien (auteur de yodablog)

Dans un tout autre genre, j’ai beaucoup beaucoup aimé aussi Mauvais Genre de Chloé Cruchaudet.

4 / Graphiquement qu’est-ce que tu recherches, comment tu te sens évoluer ?

Astrid.M :  Difficile de parler de son dessin, surtout qu’il est toujours en train d’évoluer, de bouger… Mon trait est de plus en plus précis mais c’est aussi un défaut. Je m’attache à des détails qui parfois mériteraient bien moins d’attention.

5 / Dans ce métier, qu’est-ce qui te rend heureuse lorsque tu te lèves le matin ? (Quelle est ta petite flamme ?)

Astrid.M : Le son du mac qui démarre le matin pendant que je touille mon thé 😉
J’aime la liberté que m’offre mon métier, le no limite, le « je fais ce que je veux », c’est précieux !

6 / A l’inverse, quel est son revers  ?

Astrid.M :  De n’avoir pas de bouton « off »

7 / Cet album plaît beaucoup, il y a eu un retirage, je crois. Vas-tu faire une suite ?

Astrid.M: Beaucoup de monde me demande s’il y aura un tome 2, c’est fou ! Je ne peux pas encore répondre à cette question. C’est possible. Ou peut-être que ça sera autre chose.

8 / As-tu de nouveaux projets ? De nouvelles histoires ? As-tu envie de thèmes en dehors de celui de la maternité ?

Astrid.M : Je suis en train de travailler sur un album qui sortira en Mars prochain chez Glénat. D’autres sont en projets aussi mais il est encore trop tôt pour en parler !J’aime dessiner la vie étrange des parents, c’est vrai, mais j’ai aussi des projets qui s’en éloignent totalement, dont un qui me donne des palpitations quand j’y pense, j’espère pouvoir le présenter rapidement !

Je croise les doigts pour ton projet projet alors et rendez-vous en mars 2015 pour ton prochain album. Et merci Astrid.
Pour ceux qui découvrent Astrid Morice voici où vous pouvez la trouver :

AstridM
Dessinatrice
Blog : http://www.astridm.com
Book : http://astridm.ultra-book.com
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Astridm/117058848310652
.
.

 

(PS : Demain, lundi 11 août, un concours sera organisé sur le blog pour vous faire gagner un T-shirt illustré par mes soins.)

Bonne journée, bon dimanche à vous !

X