Skip to main content

Pour ceux que l’auto-édition intéresse

Généralement, on choisit l’auto-édition parce que :

A – On a envie d’autonomie… de LI-BER-TÉ !!!

B – Son projet a été refusé par une ou plusieurs maisons d’éditions !

(Rayez la mention inutile)

Puis, on décide quand-même de continuer alors que les signaux étaient négatifs :

A – Parce qu’on pense être un génie incompris.

B – Parce qu’on retentera l’édition plus tard (sur un mal-entendu, on peut conclure) !

C – parce qu’on est fêlé du bocal…

Parfois on pense à ça :

Heureusement, on trouve du soutien :

Cette vidéo m’a bien motivée  : quand on connait tout ce qu’à réalisé Davy Mourier avec ses amis. (Monsieur Poulpe, vous connaissez ?) Ecoutez-donc, ce qu’il raconte !

Il faut bien s’entourer, sinon cela revient à écrire uniquement pour soi et n’être compris que par soi :

Il est très important AVANT DE COMMENCER à travailler de déterminer :

Le format de son livre. Vous allez vite vous apercevoir que le format joue sur les devis car l’imprimeur met plusieurs pages de BD pour former un un cahier. Si les cahiers sont mal agencés, ils vous en faudra plus et c’est dommage d’en sortir 15 alors qu’en diminuant de 1 cm la largeur par exemple, tout votre ouvrage contiendra en 10 cahiers. L’imprimeur peut vous aiguiller aussi pour cela.

le nombre de pages dont on aura besoin.

Couleur, noir et blanc, bichromie.  La couleur se calibre correctement afin d’obtenir un jaune qui est jaune et pas un jaune verdasse. Imprimer de la couleur coûte plus cher que du n/b et ou de la bichromie. CQFD.

Le poids. Parce qu’avoir un livre à 10 € auto-édité avec 12 € de port ça rebute un peu quand même. Les enveloppes en 40 x 50 cm ne rentrent pas non plus facilement dans les boîtes aux lettres, quoi qu’en pliant un peu… Le format conditionne les frais de ports et c’est dommage que des lecteurs intéressés par votre histoire, ne la lise pas non pas parce que c’est mauvais mais à cause des frais.

La qualité du façonnage : pour me montrer que c’était solide, un imprimeur que je suis allée voir n’a pas hésité à prendre le livre le secouer en le tenant par les pages, le faire tomber par terre et me dire « Voyez, la reliure… Elle tient. » C’est très convaincant !

La luminosité de l’écran n’étant pas celle du papier je vous conseille d’utiliser cette option d’Acrobat très pratique dans outils/prépresse/aperçu de la sortie cocher : « simuler la teinte du papier » pour vérifier vos teintes. Il doit y avoir un outil similaire sur InDesign.

Maintenant qu’on a nos devis, que l’on a choisi son imprimeur…

… on peut se jeter à l’eau !

J’ai souvent lu que pour l’auto-édition il était conseillé de faire un tirage à 200 exemplaires car une fois que votre mère, votre grand-mère et vos amis ont gentiment acheté votre chef d’œuvre, il en reste 190 pour caler des tables. Si vous êtes comme moi et que vous avez peur de prendre un sapin, vous pouvez faire un sondage grâce aux questionnaires (google form). Il faut être précis car demander « Bonjour, qui serait intéressé par mon chef d’œuvre ? » n’est pas pertinent. Par défaut tout le monde dira oui.

Une fois que vous savez combien d’exemplaires vous voulez tirer, c’est le moment de choisir entre impression numérique ou impression Offset. Ce choix est facile ET TRÈS important.

impression Numérique = petite série et cher.

impression offset = seuil minimum de 500 ou 1000 exemplaires en fonction des imprimeries mais cela divise le prix de l’impression numérique par 4, 5 ou 6… proportionnellement aux nombres d’exemplaires souhaités.

On me souffle en commentaire que pour un tirage de 1000 et +, (petits et moyens formats)  on peut choisir aussi d’imprimer en retiration (c’est comme l’offset, sauf que les deux côtés de la feuille sont imprimés en même temps, donc baisse des frais fixes). Merci Bichette !

Pour donner un nom d’imprimerie, Sepec, à Péronnas, propose des tarifs intéressants pour les petits tirages offset de BD, ils sont labellisés Imprim’vert et travaillent aussi avec de grandes maison d’éditions.

Voilà les amis, c’était la minute du tuto de l’auto-édition » !

Demain, je vous prépare un tour de magie.

La page humour BD « Détendez-vous » du Famili de décembre

Bonjour lecteurs numériques, lecteurs papiers,

Le n° de Famili de décembre étant sorti, vous pouvez consommer sans modération la page humour ainsi que toutes les autres pages jusqu’à satiété complète !

 

 

 

 

 

 

juliette merris famili sophrologie décembre 2014

 

Les 10 choses que vous ne savez pas sur moi

Ce billet est le plagiat intégral et contrefait du billet de Sabine et associés que je trouvais amusant de suivre afin de mettre en avant l’entièreté de mon talent rédactionnel !

Voilà 10 choses que vous ne savez pas sur moi :

1 / J’aime l’anonymat ou le pseudonymat parce que je préfère mettre en avant ce que je fais et pas du tout qui je suis. Parce que parler de soi est difficile et parce que je sais déjà que je vais m’arracher les cheveux pour arriver à 10.

2 / Dans la réalité, je n’ai pas les cheveux rouges (mais je suis une bombe atomique, cela va de soi)

3 / En créant le blog, j’avais décidé de n’avoir aucune interaction en dehors des bulles du récit pour ne proposer que de la BD, juste de la BD. Maintenant, je suis capable de rédiger du texte supérieur à 5 lignes. J’ai fait d’énormes progrès.

4 / J’ai lu des livres sur l’anxiété sociale et regardé le célèbre TedX sur « le power des introvertis » On fait ce qu’on peut avec ses casseroles… et lorsqu’on me dit que cela ne se voit pas, c’est parce que je suis au ta-quet chaton, je donne mon maximum ! Évidemment, je fais tout pour que mon enfant n’ait pas ce problème.

5 / Je signe toute les pétitions de causes animales + celles du site 30 millions d’amis régulièrement et je suis heureuse lorsque l’une d’elle aboutit.

6 / Pour rendre service, j’ai fait une photo de campagne électorale et pour être sûre que tout le monde sourit, j’ai dit « vérifiez les cols, vos manches, vos lunettes et vérifiez tous que vos braguettes soient fermées… » 10 fois plus efficace que « ouistiti ». Comme ils ont été élus, je pourrais dire à mon fils en enjolivant ce moment qu’un jour que j’ai demandé à un petit conseil municipal entier de remonter sa braguette, c’est une fierté !

7 / Je cale, mes talents rédactionnels arrivent à leur fin. Rapport au 1 /. D’ailleurs, j’ai commencé cet exercice de 10 choses sur moi, il y a 3 jours…

8 /

Magnifique, n’est-ce pas ? Il construit aussi des robots articulés de 70 cm de haut, des véhicules, des châteaux pendant des heures. Je parle du papa. Je suis allée dans leur locaux, pas pour mon fils mais pour le père. Je leur ai demandé pourquoi ils avaient « genré » les lego. Ils m’ont répondu que lors des tests avec les enfants ils avaient remarqué que les garçons étaient plus intéressés par le montage de structures et les filles par l’agencement, la décoration autour de la structure. Gros œuvre pour les garçons, décoration d’intérieur pour les filles en somme.

9 / J’aime bien contempler les moments de silence absolu et l’immobilité autour de moi. Pas de bruit, pas de mouvement, ces moments où le temps est suspendu dans une ville, dans la forêt sont savoureux. L’inverse du concept « de vivre sa vie à 100 à l’heure »

10 / La dernière fois que je suis allée chez le médecin je lui ai dis que j’avais peur d’avoir un cancer aux intestins. Elle m’a répondu « Ah oui… la dernière fois que vous êtes venue, c’était parce que vous étiez enceinte mais que vous n’aviez pas de ventre… Ne vous inquiétez pas, là, c’est le stress. » Oui c’est stressant d’avoir un cancer aux intestins, tu m’étonnes ! Je me suis retrouvée nouille devant le motif de mes consultations. Notez que je ne vais que très rarement chez le médecin.

Et je me remets au post promis sur l’auto-édition.

—————————————————————————————————

La BD passe de 17.25 € à 13.60 €. Les frais de port sont offerts. Elle demeurera encore quelques jours sur le site et sera supprimée. Je glisse à votre oreille que c’est bientôt Noël. Noël avant l’heure pour elle surtout !

 

BD : Il me manque quelqu’un : tout doit disparaître !

La BD passe de 17.25 € à 13.60 €. Les frais de port sont offerts. Elle demeurera encore quelques jours sur le site et sera supprimée. Je glisse à votre oreille que c’est bientôt Noël. Noël avant l’heure pour elle surtout !

Il me manque quelqu'un,BD,Juliette Merris

Bonjour tous,

Voilà maintenant 2 ans que cet album est auto-édité et vous le savez, je me suis lancée dans l’écriture de la suite que j’ai terminé en juin.

Chronologiquement c’est le 23 mai lors de la Journée Nationale consacrée à l’Infertilité que « tout a basculé ». Grâce à Cédrine Meier pour ne pas la nommer et grâce à Valérie Grumelin pour ne la nommer non-plus.

La première est l’initiatrice de cette journée nationale, de la nouvelle formule de Famili modernisant et dynamisant la vision de la maternité qui colle à la peau des parents d’aujourd’hui. Non satisfaite d’avoir déjà remanié le magazine, elle retravaille encore pour une nouvelle formule pour 2015 toujours plus proche des parents. Je dis « d’aujourd’hui » parce qu’à l’affut et fourmillant de nouvelles idées, elle connaît la course du mère de 3 enfants, le manque de sommeil, les journées à rallonge, les compromis travail/famille, les urgences de dernières minutes. Elle est dedans. Elle est vous, elle est moi et travailler avec elle est d’une simplicité sans nom.

La seconde est intervenue lors des conférences pour partager ses connaissances sur les problèmes liés à l’infertilité féminine et masculine en tant psychologue psychothérapeute. Dans les 5 minutes où nous nous sommes rencontrées elle a feuilleté mon livre, m’a proposé un super projet et d’apporter ma BD chez son éditeur.  Cela aurait pu être du vent. Mais j’ai pu vérifier que c’était une femme de parole. Elle dit que son travail, c’est de faire du bien au gens. Tu m’étonnes !

C’est comme cela que le tome 1 a viré dans une toute autre aventure. Porté un peu plus loin que le www par la bienveillance de femmes,  Cédrine Meier, Valérie Grumelin et Ségolène Finet premier ricochet d’une rencontre.

Je m’étais habituée à mon mon train-train d’auto-éditée. Je m’apprêtais à sortir mon tome 2 rapidement car j’avais mis 1 an à le dessiner. Imaginez le chamboulement.

Il me manque quelqu’un T1. va être publié en janvier 2015, entouré par une belle maison d’édition.

Une date certes lointaine, me diriez-vous mais c’est bien car il y a le Festival de la BD d’Angoulême en janvier, le bon mois pour la bande-dessinée.

J’ai la joie calme, écrire ce billet me semble surréaliste.

Si vous me suivez toujours, c’est là qu’intervient le tome 2.

Il va peut-être suivre son prédécesseur dans les rayons des libraires. Un doublet à quelques mois d’intervalles serait chouette. Je vous fait patienter pour celui-ci, j’en culpabilise et il va falloir patienter encore.

Avril ou septembre 2015 pour le T2.

C’est à ce moment là que vous dites en lisant « Avril 2015, c’est vachement loin ! » La seule chose que je pourrais dire c’est qu’il sera moins cher que moi (forcément puisque je n’ai pas, seule, la puissance d’un éditeur) et il n’y aura pas de frais port. 🙂 J’avoue, mes arguments sont lamentables…

Dans la semaine, je ferai un billet sur l’auto-édition et quelques points techniques qui ont l’air d’intéresser.

D’ores et déjà je peux dire que 2 choses sont très importantes :

1 ) Bien évaluer combien d’exemplaires imprimer.

2 ) Avoir de bons potes pour vous conseiller / corriger vos fautes et vous remonter le moral comme par exemple au hasard un Papacube 24h/24h saupoudré d’une Béatrice Knoepfler experte littéraire, une Mélissa Alcoléa aux yeux de lynx, une Lisa Isirdi print médaille d’or, une Marie Perarnau conseils précis de ninja, un Wako chasseur d’incohérences et une Fabienne Saqué dico de la BD, une Sophie Carray « Guirou » .

Je vais devoir retirer la BD du site d’ici quelques jours, j’ai adoré quelle soit là, je les ai toutes signées. Merci à toutes les personnes qui en ont dit du bien sur la toile !

Merci à tout le fun de la chaîne #2050, c’était génial !

88 miles à l’heure #2050

Cher lecteurs sexagénaires incontinents… BIEN-VE-NUE !!!

41 ans de blog se fêtent. Malgré l’arthrose et les rhumatismes, je suis toujours là.
Nous nous demandions comment seraient nos blogs le 03 novembre 2050 ?
Combien d’années continuerions-nous à poster des billets ?
Comment évolueraient nos sujets ?

PapiCube et moi avions parlé de ce billet il y a un bon moment et on a trouvé que ce serait encore plus fun si par le bouche à oreille d’autres blogueurs enfilaient bérets, canes et bigoudis pour que cette semaine vous, très chers lecteurs, vous naviguiez de papis blogueurs en mamies faisant un bon de près 40 ans dans le temps en 2050.

je veux un bébé,papacube,retour vers le futur #2050

 

 

Je vais rassembler ici tous les billets #2050, j’espère que cela vous amusera beaucoup.

Merci à tous les schizophrènes qui ont pris 36 ans d’un coup :

PapaCube —-> PapiCube, le papa de tous les papas

http://www.papacube.com/2014/11/je-veux-un-dentier-et-papicube.html

8 à la maison —> 37 à la maison

http://www.8alamaison.com/37-a-la-maison-2050/

E-zabel —> Mamie-Zabel

http://www.e-zabel.fr/ouf-fin-vacances-2050/

La tribu de Juju —> l’hospice de Juju

http://la-tribu-de-juju.net/2014/11/les-chicoufs-rentrent-enfin-chez-eux-2050/

Papa hérisson  prend sa DeLorean

http://www.papaherisson.com/2014/11/2050-futur-sur-le-retour.html?spref=fb

J’suis une peste et j’assume —> la peste souffle ses 50 ans

http://www.vivelespestes.fr/2014/11/03/je-suis-une-vieille-peste-et-jassume-2050/

Moi, Timothée —> Moi, Pépé Tim’

http://moitimothee.blogspot.fr/2014/11/mon-chat-mon-blink-et-moi-2050.html

Paf le paf —> pépé à la maison

http://paf-le-paf.fr/3-novembre-2050-1159

Crevette d’o douce —> Crevette fossile

http://www.crevettedodouce.com/crevette-vetuste-2050/

Sabine et associés —> Sabine et les pré-retraités

http://sabineetassocies.hautetfort.com/archive/2014/11/02/j-arrete-de-bloguer-2050.html

Cranemou —-> MéméMolle

http://www.cranemou.com/2014/11/botox-en-2050/

Maman@home —-> Mamie@home

http://www.mamanathome.com/2014/11/ces-petits-que-j-affectionne-tant-2050.html

Mémé Aiko Katon

http://blog.camilleprieto.fr/index.php?post/2014/11/01/2050

Game of mômes —> Game of déambulateurs

http://gameofmomes.fr/2014/11/bad-teacher-4-professeur-virtuel-2050.html

La vie de Selky — >Le poil blanc de Selky

http://laviedeselky.fr/selky-en-aura-du-poil-blanc-2050/

Astrid.M

http://www.astridm.com/2014/11/we-are-young-2050.html

Moustick —> Mémé Moustick

http://zoo-moustick.blogspot.fr/2014/11/happy-birthday-2050.html

Lili aime le nougat —> mémé aimait le nougat

http://www.liliaimelenougat.com/article-le-3-novembre-2050-mamieaimelenougat-124920323.html

Maman anonynyme —> Mamie est connue grâce à une retraité-tape sur pépéporn

http://mamananonyme.fr/2014/11/03/mamie-passes-les-animaux/

Le bao blog —> Le bao mamie blog

http://blog.bao-world.com/2050-une-famille-soudee

Papa panique —> Papi prend du viagra

http://papapanique.com/2014/11/team-papipanique-2050/

Marmots bio —> Mémé 9.0

http://www.marmotsbio.fr/petits-marmots-bio-meme-9-0/

Marie graine de sel —> Mémé, moche et méchante

http://mariegraindesel.fr/4-novembre-2050-meme-moche-mechante/

Papalion —> Papi lion

http://www.papalion.fr/2014/11/04/papi-lion-2050/