Skip to main content

Le dico des gros et petits bobos, par Marjolaine Solaro

Lorsque votre enfant a un problème de santé ou une tuile :

a ) Vous faites une recherche sur internet.

b ) Vous appelez votre mère.

c ) Vous allez chez le médecin en vous disant « Si c’est grave, j’aurais bien fait. Si c’est rien du tout, j’aurais l’air très bête ! »)

d ) Vous achetez aussi un bouquin.

Parce que vous trouvez que vos recherches sur internet aboutissement sur des diagnostics un poil louches. Notamment lorsqu’on un cancer de la gorge pour fumeur dépendant a été posé lorsque que vous avez écrit « Bonjour à tous, ma fille de 5 ans a mal à la gorge, je vois une petite rougeur.«  Au départ, vous vouliez juste connaître la différence entre l’angine blanche et la rouge afin de savoir s’il fallait vous coller 2 h d’attente chez le médecin pour obtenir des antibiotiques un chouette samedi après-midi. Mais… toutes vos lectures sèment le doute, votre enfant va-t-il mourir ? Est-ce que cela va partir tout seul ou bien s’aggraver jusqu’à atteindre son apogée en fièvres et douleurs atroces dimanche ou lundi férié ?

J’ai donc le dico des petits et gros bobos !

Un dictionnaire écrit par Majolaine Solaro et la Pédiatre Julie Lemale.

Il y a : les échardes, les entorses, la grippe, la carie, les boutons de chaleur, les vomissements,  les allergies alimentaires, avaler un corps étranger, l’otite, le mal des transport, la varicelle, les morsures, les poussées dentaires…

Vous pouvez voir lire ici un extrait du livre dont le découpage se compose ainsi :
– la description des symptômes.
– le cas d’urgence.
– ce que l’on peut faire soi.
– A quel moment, il faut consulter un médecin.

 

C’est un livre que l’on picore au besoin et qui évite les dérapages des incantations miracles que l’on peut trouver sur Doctissimo ou les diagnostics totalement disproportionnés.

J’ai appris qu’en cas de déshydratation du nourrisson, il fallait regarder si la fontanelle était plus creusée que d’habitude, les cernes, la respiration rapide, la somnolence.

J’ai appris aussi que lorsqu’un enfant se casse une dent, il fallait la conserver dans un bout de compresse que l’on place dans sa bouche au creux de la joue de l’enfant parce que la salive est le meilleur milieu pour garder cette dent en vie en attendant que le dentiste la recolle en urgence. Evidemment, les auteurs rappellent que si l’enfant est trop petit, on met la dent dans du sérum phy. ou dans du lait et pas dans dans la bouche de l’enfant pour éviter qu’il ne l’avale.

En bonne maman, je me suis dit « Voyons, ce qu’elles mettent à « bosse »  ou à « intoxication alimentaire« , comme ça, s’il y a arnaque, même en ayant pas fait médecine, je vais détecter. »

le_dico_des_bobo02

Très bien, je note pour la bouillotte. Par contre, je me sens un peu visée par le nettoyage mensuel du frigo ! Ce n’est pas 2 fois par an comme le ramonage ?

BREF :

Pour 10 €, vous avez un petit dico pratique qui  permet de trouver où mettre le curseur entre l’auto-médication à la maison et la consultation chez le médecin en ayant une approche méthodique. Et surtout des informations justes. On y trouve quelques recettes à réaliser soi-même à la fin du livre.

Pour les web-curieux, Marjolaine Solaro est une ancienne journaliste. Elle tient 2 blogs celui de Marjoliemaman où elle rédige des instantanés de son quotidien familial, souvent accompagnés de très jolies photos. Le second blog est dédié aux web-bretons-curieux, il se nomme Wonderfullbreizh, vous en connaissez certainement la co-auteure en la personne de Céline (Merci pour le chocolat)

Bonne lecture à tous !