Skip to main content

7 mois « LA » question !

sein-ou-biberon

Bonjour à tous,

Je ne sais jamais si je dois te tutoyer lecteur, te vouvoyer, te mettre au singulier, au pluriel ou vous donner des petits noms intimes du types : « Bonjour mes petits lapins », « Yo, mes weshs-weshs » « Salut mon chaton ». Bref, ça me perturbe, j’emploie un peu tout.

Je vous souhaite à tous, les traditionnels voeux de Bonne Année 2011 et ma résolution concernant ce blog sera une relecture complète avec correction des fautes d’orthographes. Pardon lecteur, si je te dis qu’à l’école, je n’étais pas mauvaise en dictée, tu me crois ?

titmel7  > Merci beaucoup pour tes 140 commentaires hier soir, tu en as certainement écris d’autres depuis. Je suis très impressionnée, bibiche. (hop – petit nom intime :))

Repassons au post du jour :

Il est manifestement trop court, j’aurai aimé me documenter un peu plus pour lui donner de la profondeur. J’avais fait quelques autres croquis que je ne passerai pas à la couleur faute de temps. J’imagine que vous connaisez de nombreux arguments pour étoffer le cliché « biberon vs allaitement ». Certains diront « Mais enfin, il n’y a pas de camps ! » Certes. Il y a les allaitantes pacifistes et les féministes biberoneuses écolos. J’imagine aussi que vous n’aurez pas de mal à compléter ces groupes d’influenceurs, qui l’air de rien introduisent l’argument ultime qui clora votre réflexion sur le sujet car il faut bien lui donner à bouffer à ce pauvre gosse !

Merci pour vos commentaires que je lis avec attention.

78 réponses à “7 mois « LA » question !

  1. Coucou! 🙂

    D’abord, ton blog est super!

    Pour commenter l’article, moi j’allaite ma fille et j’ai allaité aussi mon fils pendant 1 an.
    Je ne me retrouve pas du tout dans tout les clichés de l’allaitement.

    Pour moi allaiter me procure de la joie. Je me sens fusionnelle avec mes enfants. (Attention je ne dis pas que c’est pas le cas avec le biberon.)

    – Je suis très pudique mais si ma fille à faim en rue, ben je lui donne. En général personne ne remarque rien car je camoufle du mieux que je peux.
    – Je ne suis absolument pas Ecolo et je ne participe pas à des rassemblements « mamans bio » et tout ce qu’il s’en suit. Je suis juste un peu paresseuse et ouvrir mon soutient est tellement plus facile que de ma lever et de faire un biberon hihi
    -Au début je me levais 1 x la nuit ensuite la petite dormais à coté de moi pour finir sa nuit. Comme j’ai eu beaucoup de chance mes deux enfants ont fait leurs nuits à 1 mois dans leur lit.
    Du coup je ne me lève plus du tout 🙂

    L’allaitement me convient pour ces raisons la. Chaqu’un à ses raisons que ce soit biberon ou allaitement 🙂

  2. Je suis enceinte, et hyper contente. Voilà 3 ans et des miettes j’attendais ma 1ère. Je souhaitais accoucher sans péridurale, le plus simplement possible, allaiter…
    Elle est née par césarienne, après avoir été provoqué et que ça ai raté, avec une péridurale mal dosée. La petite n’avait pas de réflexe de succion et d’autres problèmes innombrables que je ne listerai pas.
    Là j’espère juste avoir un bébé, pour le reste j’attends de voir venir…. J’ai retenu la leçon!

  3. Comme c’est vrai!!!! Ton blog est bourré d’humour, mais cet article fait particulièrement mouche:) Le pire, c’est de voir dans les commentaires la reproduction de ce que tu exposes, en vantant les mérites de telle ou telle manière de nourrir son enfant de manière disproportionnée:)
    Je m’abstiendrai donc de préciser quel lait a reçu ma fille et pendant combien de temps, mais j’avoue avoir souffert d’être catégorisée et discriminée en raison d’un choix qui pour moi n’avait rien d’un engagement philosophique ou politique:)
    Merci pour cette tranche de rire en tout cas!

  4. Je me marre bien c’est exactement ça…ma bm (très gentille néanmoins) ne comprends pas bien comment je pourrais ne pas allaiter elle qui y a pris tant de plaisir pour ses 4 enfants… ma mère était pro biberon…
    Moi je trouve que je ne suis pas une vache à lait dc personne ne tête, et je ne me trait pas non plus pour donner des biberons lol. Mes nichons c à moi et accessoirement joujou de chéri, en plus entre mon 90G avt grossesse (la perspective qu’ils grossissent davantage ne m’enchante déjà pas trop alors avec le lait?!)et les éventuelles montées de lait inopinées…je passe mon tour…Chéri sera ravi de se lever pour donner pitance à son minimoi et encore plus de laisser sa chérie d’amour faire dodo un peu xD

    Pour conclure je pense que chacune doit faire comme elle le sent pour celles qui hésitent pourquoi pas commencer le sein et si elles regrettent passer au biberon, c’est un bon compromis non?
    Et puis les grands discours stigmatisants des autres de toutes façon on y a le droit pour tous les sujets pendant la grossesse DU-« ah bon c encore un garçon, vous devez être déçus » qd non vous êtes ravis parce que vous assumez que vous vouliez un3e garçon, ou alors vous avez envie de répondre « oui et alors on fait quoi on le renvoi au SAV? on l’aimera pareil vieille bique! » -AU- « ah bonnn tu l’allaites pas?!/tu allaites?! »-
    J’ai oublié le « et c quoiiiii » « un dinosaure tient! » des gens que tu ne connais pas avec qui tu n’as pas forcément envie de parler. Voilà voilààà ^^

  5. Good website! I really love how it is simple on my eyes and the data are well written. I am wondering how I could be notified whenever a new post has been made.I have subscribed to your RSS feed which must do the trick! Have a nice day!

  6. of course like your web-site but you need to check the spelling on several of your posts.Several of them are rife with spelling problems and I find it very troublesome to tell the truth nevertheless I will certainly come back again

  7. Moi aussi j’aimerai bien intervenir sur le commentaire de Laura. C’est completement faux. Une amie a moi a eu 4 enfants, les a tous allaités jusqu’à plus de 2 ans et 3 d’entre eux sont obeses. L’ainee est la plus touchée, elle faisait mon poids (50kg) à 7 ans. Ca diminue le risque mais dire « parmi les obèses aucun n’a été allaité » est completement ridicule.

  8. Coucou,
    je viens vous donner mon expérience.
    Je suis maman de jumeaux, ils ont 7 mois et ont été allaité exclusivement pendant 1 mois et demi puis en mixte jusqu’à leur 5 mois. Mais mon lait je le donnais au biberon … et ouai …
    Je vous explique pourquoi : de nos jours certaines maternités (même réputées) ont des idées préconçues. Pour elles, allaiter des jumeaux it’s not possible …
    Résultat, on m’a imposé les biberons de complément et de retour à la maison (6 jours après accouchement) j’avais 2 gros feignants qui refusaient le sein… Merci la maternité !! J’ai donc décidé de tirer mon lait et de le leur donner par biberon mais n’étant pas assez stimulé et les petits étant de vrais gloutons je me suis retrouvée à ne pas produire assez de lait pour 2. Je suis donc passée en mixte et ai du stopper en janvier car l’un des petits ne voulaient plus de mon lait ….
    Bon ça c’est mon vécu !

    Je souhaite intervenir sur le commentaire de Laura.
    Ma mère a été allaitée au sein (elle a 57 ans) car à l’époque de nos grands mère c’était très rare de faire autrement. Elle est petite et dans la tranche de l’obésité et c’est une obésité due à ses hormones et non parcequ’elle mange beaucoup, au contraire elle fait très attention.
    Donc tous les « obèses » n’ont pas eu de lait artificiel ! Il ne faut pas généraliser.
    Le LA peut être un facteur mais ce n’est pas le cas pour tous 🙂

  9. Je rajouterai juste, qu’il a été prouvé que les personnes sévèrement obèses n’avaient jamais été allaitées, ça ne vaut pas dire que si tu n’allaites pas, ton enfant sera obèse (mais en tout cas parmi les obèses aucun n’a été allaité).
    Et il y a une corrélation entre surpoids et allaitement, en plus de la corrélation immunité et allaitement.

  10. Tu as envie de quoi toi??? c’est la seule question que j’ai! :o)
    Ici numéro une ( y’a 6ans )allaitée et numéro deuze le sera également!!!
    Et j’avoue qu’en immunité ça a plutôt bien fonctionné jusque là!!! :o)

  11. Je me régale à te lire depuis plusieurs mois et là, je ne peux pas résister, il faut que je te donne mon avis sur LA grande question du jour!!!
    Je n’ai allaité aucun des mes garçons. L’un a 10 ans, l’autre 7 ans. A l’époque du premier j’avais 21 ans et déjà, tout le monde sur le dos qui me culpabilisait de ne pas ressentir cette envie (besoin?) merveilleuse de donner le sein.
    Pour moi, les seins, c’est lié à la sexualité, tu imagines donc mon refus de le partager avec mon tout-petit!!! 🙂
    Aujourd’hui, je n’ai aucun regret. Je tente vainement depuis plusieurs mois de leur donner un p’tit frère ou une p’tite soeur (saloperie de fausse couche!) et quand les petits pieds seront là, je ne me poserai même pas la question, au biberon direct!
    Ok, le lait en poudre c’est cher, la vaisselle c’est chiant, le lait maternel c’est top qualité mais il existe le lave-vaisselle, la chirurgie des seins est plus chère encore que le lait et franchement, le lait en poudre est de très bonne qualité! J’avais même un pédiatre qui m’avait conseillé de mettre mes bonhommes au lait de vache uht (ben oui, quand nos arrières grand-mères ne pouvaient pas allaiter, elles nourrissaient bien leurs bébés comme ça et ça en a fait des centenaires!!!)
    Bref, quelque soit ton choix, pas de culpabilité à avoir, c’est TOI qui décide, ce sera ta première décision de MAMAN… C’est beau ce mot hein, « Maman » quand on l’a attendu si longtemps!!!!
    Bisous et bonne fin de grossesse!!!

  12. Salut!
    Merci pour ce blog trés rafraichissant!

    Pour ma part, pour ma 1ère fille, j’étais à fond, oui je veux allaiter !! hyper motivée;)
    J’ai finalement arrêtée au bout de 2 mois… entre la tréyeuse à faire entre chaque tétée, Zhoé qui s’endormait pratiquement dès le début de la tétée et mon manque considérable de lait! je désespérais! franchement, avec du recul, Le comble: je crois que ma fille crevait de faim!…. alors, ma fille ne dormait pas sauf lorsqu’elle était au sein, donc, durant 2 mois ma fille était collée à moi!!! HORRIBLE, même pas de pipi en toute intimité… même pour une volontaire « super mumy » c’est pas possible!
    bref, j’ai arrêter, repris la cigarette et le bon vin rouge/fromage! aucun regret!! et Zhoé a commencé à dormir, manger…. et moi à re vivre;)) la preuve que c’était mieux pour zhoé, elle s’est sevrée en 3 jours!

    Pour ma seconde fille, je n’ai eu aucun scrupule à ne pas l’allaiter. BIB avec beaucoup d’amour;) et pour les mauvaises langue, j’expliquait que mes filles n’ont que 17 mois d’écart et je voulais éviter les jalousies… (ouais, je sais pas bien de mentir)
    Au fait, vive la péri, le lait maternisé, les lits séparés, la poussette, les couches … même si les autres méthode me paraissent sympa, ce n’est décidément pas pour moi;))
    le tout c’est de trouver son propre équilibre entre la mère parfaite qu’on souhaite être et la femme que l’on est;)
    Bon courage pour ta décision!

  13. Il est plutôt original ton tableau comparatif, parce qu’en général l’avantage « tu es sûr d’avoir assez de lait et il est bien dosé », va quand même à l’allaitement. Bah oui c’est le lait maternel qui est celui qui est bien dosé (c’est pas pour rien si tout les fabricants de lait essayent de reproduire en vain ce dosage, si?), et c’est le seul moyen d’en avoir toujours assez. Plus bébé tête, plus il y a de lait. Et pour connaitre quelqu’une qui a fait l’expérience, quand tu es coincée dans la voiture avec bébé sur l’autoroute, surprise par la neige (pas celle qui a été annoncé à la télé pendant la toute semaine précédente, là ce serais de l’inconscience, pas de la surprise), et bien t’es bien contente d’avoir la nourriture à bébé juste « sous la main » pour passer la nuit, à bonne température, et en bonne quantité justement. Enfin c’est peut-être qu’une erreur de ta part 🙂

  14. lorsque l’on me demande pourquoi j’allaite au sein, je réponds toujours la même chose: parce que c’est ça que j’avais envie de faire, et que ce n’est pas interdit par la loi!

    mais la question me démange quand même: au final, vous avez choisi quoi?

  15. Bonjour!
    J’ai découvert votre blog depuis un moment et je l’adore! Je n’ai pas encore d’enfant mais j’espère entreprendre l’aventure dans quelques mois. Je ne peux donc pas prendre parti, pour l’instant, sur la question de l’allaitement. Par contre, je suis tombée aujourd’hui sur cet article paru dans un quotidien québécois. Je me suis dit qu’il vous ferait peut-être sourire.
    ­­
    Bonne journée, j’ai hâte de lire vos prochaines péripéties!
    NL
    PS : j’espère que ma balise html aura été écrite convenablement!
    PPS : non elle ne l’était pas, désolée pour le commentaire précédent!

  16. Bonjour!
    J’ai découvert votre blog depuis un moment et je l’adore! Je n’ai pas encore d’enfant mais j’espère entreprendre l’aventure dans quelques mois. Je ne peux donc pas prendre parti, pour l’instant, sur la question de l’allaitement. Par contre, je suis tombée aujourd’hui sur cet article paru dans un quotidien québécois. Je me suis dit qu’il vous ferait peut-être sourire.
    ­­
    Bonne journée, j’ai hâte de lire vos prochaines péripéties!
    NL
    PS : j’espère que ma balise html aura été écrite convenablement!

  17. Le seul bénéfice médical prouvé c’est qu’un bébé allaité reçoit les anticorps de sa mère. Il est donc protégé contre les mêmes maladies durant ses 3 premiers mois de vie. C’est pour ça que dans les pays traditionnellement allaitants, le calendrier vaccinal démarre plus tard que chez nous.
    Pour le reste, ce n’est que de la propagande.
    J’ai voulu allaiter les 3. Résultats: 15 jours pour le premier mais 8/9 mois pour les 2 autres. Entre temps, les sages-femmes avaient été un peu mieux « formées »!
    Les raisons de mon choix étaient que, tout d’abord c’est naturel (ça sert à ça quand même). Ensuite, pour le côté pratique: plus besoin de penser à emporter le lait en poudre et l’eau dès qu’on sort. Je sortais tellement légère qu’il m’est même arrivé d’oublier les couches de rechange… Et argument non négligeable par les temps qui courrent, c’est quand même vachement économique. Et les seins ne sont pas plus moches après un allaitement. De toute façon, ils changent puisqu’ils ont grossi pendant la grossesse.
    Je précise que j’ai des petits seins (je ne trouve même pas ma taille de soutif) et que ça n’a jamais gêné (le seul problème, c’est si les mamelons sont « rentrés »).
    Et pour celles qui pensent qu’elles n’ont pas assez de lait, c’est plus souvent une conséquence et non une cause. Je m’explique: le lait est produit par la succion. Si le bébé ne tête pas assez au début, l’allaitement risque de ne pas bien démarrer et le lait risque d’être insuffisant. Alors on arrête de croire qu’il faut respecter un délai de 3 heures entre chaque tétées! Un bébé allaité, c’est à la demande. Et on lui propose les 2 seins systématiquement, au moins les premières semaines.
    Pour celles que ça intéresse, je vous invite à aller jeter un coup d’oeil sur le blog de « Mère Bordel » qui réussit manifestement très bien son allaitement.
    Ca demande un minimum de sacrifice, mais ce n’est rien à côté de ce que cela apporte.
    Ce message ne s’adresse qu’à celles qui hésitent bien sûr, car je trouve dommage de ne pas le faire juste pour de mauvaises raisons. Je n’essaye pas de convaincre celles qui ne le souhaitent pas. Je respecte leur choix.

  18. Coucou

    j’aime aussi beaucoup ton blog dans lequel beaucoup de femmes doivent se reconnaitre !
    Moi je n’ai pas allaité, je le sentais pas, et je n’ai aucun regret, si ce n’est le regard des gens parfois un peu sdur à assumer quand c’est on 1er enfant…une vieille m’a même arrêtée dans la rue une fois pour me demander si j’allaitais !
    Ca n’empêche pas mon garçon de mettre du 2 ans a 10 mois et de ne pas avoir été plus malade que les autres !

  19. toujours heureuse de lire cette merveilleuse aventure avec vous !!!

    Bref, il me semble que tu ais toi-même répondu à la question dans le sens où tu as plus de « oui » au sein qu’au bib 😉

    Mon expérience perso ne fera que renforcer cette allusion.
    6 mois de nénés intensifs pour la grande (avec accessoire trayeuse ultra glam qui à bien fait rire mari-chou pour que LUI se colle au bib ! ) et 4 mois pour la mini (j’ai une excuse, y’avait la nounou qui reprenait du service, et je ne pouvais pas lui donner ma poitrine… logique ! )

    Bref ce ne fût -presque- que du bonheur !

    Dans tous les cas fait comme tu le sens, des fois, le declic à lieu juste après l’accouchement (bib ou sein, hein, j’fais pas de propagande !) malgré les certitudes inverses concoctées des mois avant. n’écoute personne, n’écoute que toi (Whouaou, ça ferait génial pour une pub ça !)

    Bonne fin de grossesse en tout cas 😉

  20. Chacun fait comme il le sent… je n’ai pas allaité la 1er, mais les 2 dernières oui…et j’ai adoré… pas de crevasse, pas de soucis d’ailleurs… mais je ne suis pas non plus dans l’excès je pense lol… je commence d’ailleurs le sevrage et bébé à 4 mois et demi, on fait ça progressivement… tranquilou…! au final pffff une maman a autant de plaisir à donner un biberon 😉 du moment que c’est fait avec amour…après ceux ou celles qui veulent se tirer dans les plumes, ben c’est super idiot :/ voilà….
    Comme l’a dit ma pédiatre, le plus important pour bébé c’est les 2 premiers mois…la suite c’est du bonus… et encore plus avec la diversification :p .
    Par contre je suis contre les fait fait que certaines mamans dépendent de l’allaitement et non pas le contraire !!! et là ce n’est plus bébé qu’il faut sevrer mais la maman… :S

  21. Ah, la grande question…
    Pour moi, allaiter ma fille était… Plus qu’une évidence, et encore, le mot est faible… Je ne me suis même pas posé la question en fait!
    Rose, de son petit nom, était prévue pour le 11 janvier 2010… J’ai perdu les eaux le 26 novembre 2009 à 2h du matin.
    Je n’ai pas pû allaiter mon bébé. Elle était… Trop petite, trop faible pour téter, mon corps n’était pas prêt à lui apporter ce que le sien, de petit corps réclamait, de plus, nous avons été séparées une semaine, et pendant ces abominables jours, je n’ai ni mangé, ni dormi, ni parlé, sauf à Elle, quand je la rejoignait en néonat’. Je pleurais. C’est tout. J’ai pû la mettre au sein 2 fois… Moi qui comptais l’allaiter au moins toute la première année, c’était réussi!
    Elle a alors reçu le lait de mamans, de femmes anonymes que je ne saurais jamais assez remercier, qui avaient trop de lait, qui ne souhaitaient pas allaiter.
    De mon côté, j’ai pleuré, j’ai souffert, j’ai culpabilisé, j’ai avalé des pilules censées provoquer la lactation, des tisanes infâmes, dans l’espoir de retrouver cette proximité magique, cette douceur, cette intimité que l’allaitement m’avait donné. Peine perdue…
    Alors, ben, le biberon…
    Je ne suis une pro allaitement sauvage, si une anti biberon. Chaque femme fait selon ce que son cœur lui dt, car mieux vaut un bib’ donné avec Amour, qu’une tétée au sein où l’on est pas à l’aise.
    Ma toute petite a donc 13 mois. Elle a rattrapé sa prématurité. Même si je pleure encore en rédigeant ces lignes, je me dis qu’elle a pû prendre autant de poids si vite grâce au bib, mais aussi à ces adorables maman qui partagent cette superbe denrée qu’est leur lait. Mesdames, vous sauvez nos bébés.
    Voilà, désolée du pavé… Tout ça pour dire que les choses ne se passent jamais comme on aurait voulu, espéré, pensé…
    Il n’y a pas de débat à faire. C’est un choix personnel, qui ne concerne que la maman…

  22. Eternel débat ^^ d’autant plus relancé qu’on découvre tous les jours les méfaits de l’industrialisation des produits du quotidien (BPA dans les biberons, huile de palme, OGM, phtalate et j’en passe …)
    En tant que Papa et futur papa, j’suis sur que tu aurais pu avoir un autre dessin à mettre en balance ^^
    Mais franchement chaque cas est unique, laissons chacun(e) faire son choix sans juger :p

  23. Si je peux me permettre, je decouvre votre blog aujourd hui et je ne suis pas d accord avec certains de vos arguments pour le bib:

    -on se leve aussi la nuit pour donner le bib car je suppose que le papa ne se leve pas a chaque fois, surtout pas dans les premiers mois ou lui n est pas en congé. 

    – on n a pas forcement besoin d une « trayeuse » quand on allaite, moi je m en suis tres peu servi et pourtant j allaite depuis 7 mois. Quel terme pejoratif d ailleurs! Prkoi se voir comme une vache quand on allaite?! Meme si les premieres semaines sont un peu difficiles (niveau frequence, douleurs parfois), je ne me suis jamais sentie comme une vache laitiere. Allaiter son bb c quand meme bcp plus agreable et epanouissant que de se faire traire!

    -« tu restes digne dans les lieux publiques »: euh je trouve cette reflexion horrible! En quoi le fait d allaiter en public entame sa dignité?! Si l on est pudique, il y a des hauts d allaitement tres bien faits qui permettent de ne pas trop exposer sa peau et le coussin d allaitement cache aussi pas mal de choses.

    -« tu n abimes pas tes nichons »: ce n est pas l allaitement qui abime les seins mais bien la grossesse (puisque c la qu ils gonflent le plus). Et les crevasses ca cicatrise et on n en a pas en permanence, c est surtout au debut (et certaines n en ont pas). Et y a moyen de soigner ca et de les eviter aussi (bouts de sein).

    -« tu es sure d avoir du lait et il est bien dosé »: la lactation s adapte a la demande du bebe et le bebe prend a chaque tetee ce dont il a besoin, il n y a pas a se prendre la tete avec des dosages. Et les femmes qui manquent de lait ou dont le lait est peu nourrissant, c est un mythe des annees 50 ça! On choisit ou pas d allaiter mais la verite c est que le l allaitement au sein est ce qu il y a de plus adapté pour l alimentation d un bb.
    Voila, il me semblait important de rectifier certaines choses dans votre article, que chaque femme puisse faire son choix en connaissance de cause. Pour le reste, apres vous etre bien renseignee sur les 2, avoir lu qq bouquins, faites comme vous le sentez! Il ne faut jamais se laisser dicter ses choix de toute facon.

  24. 🙂 hihi voilà j’ai tout regardé , post par post et il y a qu’une phrase qui résume ton taf :  » c’est trop bon , encore , encore , encore …. 🙂  »
    j’en sors plus en forme que jamais , ma fausse couche et les mois d’attente sont derrières moi , une guerrière , je suis une guerrière hihi ^^ vivement que dame nature m’envoie sa cigogne mais d’ici là je vais continuer de dévorer ton blog
    merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

  25. salut,

    comme les autres, fie toi à ton instinct ^^
    perso toute jeune maman primipare de 2 mois et demi, j’allaite mon bout de chou depuis la naissance malgré les galères qui n’ont pas arrêté de s’enchaîner (crevasses, arrêt d’allaitement à 1 semaine pour cause d’antibio = plus de lait, candidose mammaire, engorgement)

    cela a beau être naturel ce n’est pas du tout évident : c’est long à se mettre en place (2~3 semaines), c’est fatiguant (faut fournir de jour comme de nuit, parfois toutes les heures lors des pics de croissance), la montée de lait peut être douloureuse (j’ai pas super apprécié la période seins en forme de ballon de handball sur-gonflé et dur comme de la pierre que je devais porter pour éviter qu’ils ne s’arrachent de mon corps sous le poids), faut arriver à trouver la bonne position pour éviter de martyriser le téton et serrer les dents de douleur quand la bouche de bébé se referme avidement dessus (à moins d’avoir de la chance, c’est débrouille toi à la maternité), faut prévoir les coussins antifuite pour les nichons pour éviter les auréoles disgracieuses très localisées sur les fringues (parce que oui ça coule tout seul au moindre pleurs, cris de bébés même quand c’est pas le notre…) etc.

    bref, c’est pas le truc idyllique qu’on peut imaginer et plusieurs fois j’ai failli raccrocher mais je ne regrette pas d’avoir persévérer parce que ça reste quand même magique lorsque ton bébé te regarde dans les yeux à chaque tétée en s’agrippant avec ses petites mains à ton sein et qu’il s’endort dessus le sourire aux lèvres 🙂

    actuellement je suis en train de le sevrer pour la nounou et je confirme ce que plusieurs mamans ont pu dire : ça constipe, ça fait régurgiter énormément (prévoir un super stock de bavoirs ou investir dans les essuies tout :p) et mon bout de chou passe son temps à regarder ailleurs pendant le repas… je trouve ça moins magique du coup mais il est vrai qu’on peut déléguer le repas (pratique surtout la nuit quand on veut récupérer un minimum de sommeil )

    franchement c’est à toi de voir ^^

    ah vi ya un autre point important à signaler quand même lorsqu’on décide d’allaiter, c’est lors du sevrage : certains bébés vont pas aimer passer du téton doux et chaud avec l’odeur de maman à un bout de silicone sans gout ni odeur :p

    enfin voilou quoi que tu décides, de toute façon c’est que du bonheur 😀
    (en mettant de côté : les nuits en pointillés et les cernes qui vont avec, les coliques et l’impuissance que cela génère, la maison en bordel, le repassage qui s’entasse, les repas sur le pouce, etc. :P)

  26. Ouh, voilà un sujet qui m’intéresse. Super billet! Je rajouterai un petit truc : on peut rester digne (voir très digne) en public si on s’habille avec des vêtements conçus pour allaiter. Avec un top ou une robe d’allaitement bien conçus (ou une simple étole bien positionnée), on peut donner le sein sans montrer un centimètre carré de peau. Si si. S’il fallait montrer ses seins à tout bout de champ pour allaiter, moi qui suis hyper pudique, je n’aurais pas tenu longtemps….C’est important de rappeler qu’allaitement ne veut PAS dire: fille impudique qui montre ses seins aux passants!

  27. Merci pour ce très beau blog que je viens de finir après lecture commencée hier soir. J’ai bien ri, surtout devant les toutes premières notes où je me reconnais, enfin NOUS reconnais puisque mon cher et tendre n’est « pas encore prêt » comme on dit, et que j’essaie d’attendre patiemment qu’il le soit (j’essaie j’ai bien dit)…
    Merci de trouver le temps de le compléter car si écrit en différé, j’imagine que vous avez un petit bout dans les bras à l’heure actuelle (ou très bientôt ?) et que les journées ne sont plus de tout repos !

  28. Et adopter une chèvre?
    Pour avoir la bio touch’ jusqu’au bout!
    Pas de bib’ donc pas de plastique. Pas de réveils pour la traite (ni la tienne, ni celle de la sienne) donc pas de crevasses ni de cernes… Du coup t’es belle et zen.
    Et en prime ta chèvre elle va le sevrer tout seul le nain!
    Sans oublier qu’un steak de chèvre c’est pas dégueu…
    Tu remarqueras que j’ai choisi une chèvre au lieu d’une vache, le pis étant plus haut à atteindre pour le nain… faudrait pas non plus avoir besoin de le porter jusqu’à la source en prime??!

  29. Salut miss… J’adore ce que tu fais… Ton blog est super je me reconnais a fond… Enfin perso je m arrete a la case un an toujours rien… Mais j’ai parcouru ton blog du debut a la fin comme captivee… Je te souhaite plein de bonheur… Encore une fois bravo pour ce que tu fais je suis sure que ca aide plein de femme et que ca te libere aussi… Chapeau! !!!

  30. Coucou ! Toi tu ne sais pas si tu dois nous tutoyer ou nous vovoyer, moi, je ne sais pas comment t’appeler… Bref, je te dis depuis le début de ton blog. J’ai eu le temps d’avoir envie d’avoir un bébé, d’être enceinte et d’avoir ma petite puce d’amour qui a désormais 5 mois.

    Pour ce qui est de la question posée, je ne savais pas avant de voir ma petite fille si je souhaitais allaiter ou pas. Le jour de sa naissance, cela s’est tout fait naturellement. On l’a posée sur moi et elle est venue têter… Mon allaitement dure encore, même si j’ai repris le travail depuis deux mois et il se passe bien même si j’ai eu le droit à plein de remarques plus ou moins acides… « Tu n’as pas assez de lait ! » « Ton lait n’est pas assez nourrissant! » « C’est parce que tu l’allaites qu’elle ne fait pas ses nuits! » et j’en passe. J’espère allaiter mon bébé encore longtemps, je ne peux pas dire combien de temps. Cela se fait au jour le jour. Tant qu’elle désire têter, il n’y a pas de raison d’interrompre l’allaitement et tant pis pour ceux qui voudraient lui donner « un bon bibi ».

  31. Hello,

    Je tutoie, je suis comme ça!
    Je t’ai lue enceinte, et je continue à te lire avec plaisir, maintenant que mon petit garçon est né!
    Pffff on se pose teellement de questions! On recoit telllement de conseils (avisés ou non, sollicités ou non)…
    Fais comme TU LE SENS. Et franchement, tu verras que tu auras raison la plupart du temps!
    Mon petit (gros) ange de 5 mois a toujours été nourri au biberon, avec amour et tendresse; et tout se passe très bien! Pas une seule colique, pas une régurgitation. Et là, on passe aux purées!
    Autre débat : petits pots ou purées maison (bio et tout bien comme il faut gna gna gna)
    Tu vois ? A chaque étape, il faut apparemment choisir son « camp ».
    Bah non, on fait comme -je te le donne en mille- ON LE SENT!
    Pensées affectueuses, a toi, a ton geek-chic de chéri, et bien sûr au futur bébé!

  32. Salut,

    Je pense que le choix de l’allaitement ou non se fais au dernier moment. C’est à ce moment que l’on se rend réellement compte de si nous en sommes capable ou pas.

    J’ai choisi de le faire pour mon premier mais seulement 3 semaines. Je vais surement le refaire pour le deuxième mais beaucoup plus longtemps.

  33. J’ai adoré allaiter, comme j’ai adoré être enceinte d’ailleurs, cela reste un lien privilégié avec notre bébé, comme un prolongement de la grossesse. Même si les 1ers jours ne sont pas évidents une fois que c’est bien mis en route c’est super pratique, la nuit on n’a pas à aller à la cuisine, je n’allumais aucune lumière, et tout le monde se rendormait bien vite après la tétée, on peut partir en balade n’importe quand sans avoir à prendre plein de matos, sans avoir à trouver un micro-onde, et puis on peut allaiter en « public » vraiment discrètement sans que personne n’entrevoit ne serait-ce qu’un bout de sein. Et puis on ne se prend pas la tête avec des « il n’a pas fini son bib, mon bébé ne mange pas assez », là on ne sait pas quelle quantité il a bu et ce n’est pas plus mal car finalement il s’auto régule.
    Et puis surtout surtout, ils sont bien protégés par nos anticorps, et c’est le mailleur aliment en cas de coliques du nourrisson.
    Je ne sais pas si ça abime les seins, les éventuelles crevasses cicatrisent et chez moi n’ont laissé aucune trace, en revanche j’ai moins de poitrine qu’avant d’être maman (déjà que je n’étais pas bien lottie 🙁 ) (mais je ne sais pas si c’est lié à la grossesse ou à l’allaitement car j’ai des copines non allaitantes qui ont le même problème).
    Par contre le coup de pas d’alcool pendant l’allaitement ça ça m’a pénalisée, voir tout le monde boire du champagne pour fêter la naissance de mon bébé et trinquer avec un fond de coupe dont je buvais 3 gouttes, un peu tristounet.
    Au risque de passer pour une alcoolo, c’est finalement quasiment le seul point négatif que j’ai trouvé à l’allaitement 😉 Ca et la leche ligue, une fois je les ai appelés car j’avais une question et ils sont tellement extrémistes que cela m’a mis mal à l’aise (« vous devriez dormir avec votre bébé, il pourrait boire quand il le souhaite » ou encore « demandez à votre employeur une salle pour aller tirer votre lait en journée »).
    Bref l’allaitement j’ai adoré mais je ne suis pas extrémiste, j’ai arrêté qd j’ai repris le travail (avec une petite tétée le soir), je n’ai pas utilisé le tireuse de lait, et je comprends tout à fait les mamans qui passent au biberon parce que ça ne marche pas, ou qu’elles sont crevées, ou qu’elles n’ont pas envie.
    Chacune fait comme elle pense être le mieux. Il y en aura d’autres des choix cornéliens, l’an dernier LA question c’était vaccin H1N1 or not ? Et là encore 2 camps s’étaient formés, dès que tu avais pris ta décision tu rentrais dans un camp malgré toi…
    J’aime bien quand tu nous tutoies (et d’ailleurs je viens de te tutoyer) et bravo pour tes dessins toujours très esthétiques et plein d’humour !

  34. Tu verras bien!

    Tu peux essayer les deux. Si tu trouves une super conseillère en allaitement, ca peut se passer merveilleusement bien ( et sans crevasses, ça veut dire que tu n’es pas bien positionnée si ça arrive ).

    Après, c’est comme tu le sens. Il y en a qui savent tout de suite qu’elles ne veulent pas allaiter, d’autres, comme moi ( enfin, il me reste au moins une dizaine d’année avant de réussir à convaincre mon homme, si un jour j’y arrive, ton blog m’a rappelé de longues conversations stériles que j’ai vite abandonnées ), qui savent qu’elles voudront au moins essayer d’allaiter, parce que ça semble chouette! et que ton entourage et le papa pourront donner les purées assez rapidement…

    Bref, essayes de penser seulement à toi, sans tenir compte des influences diverses…
    Ce n’est pas comme si la majorité allait l’emporter a la prochaine présidentielle, que tu allaites ou pas, ca ne change rien à nos petites vies à nous.

  35. ah ben voilà, je suis en plein dans cette question, parce que jusqu’à présent, je répondais: bah, j’allaiterai au début, puis si j’en ai marre ben on verra bien. Non je suis désolée, je sais pas comment ça va se passer, j’ai jamais fait! Et quand tu dis ça, tu t’en prends plein la tête de tout les côtés, les pro-biberons et leur « ouais ben tu vas déchanter vite fait quand tu verras que ça fait mal et que tu sais jamais s’il a assez mangé » et les pro-seins et leur « ouais ben si t’en a marre c’est que tu sais pas faire ».
    Mais bon, je reste sur mes positions, le bébé est censé débarquer dans moins d’un mois, et je vais faire comme prévu: allaiter au début, et si ça me gonfle, ben on passera au biberon. 🙂

  36. beaucoup de tes certitudes ou de tes incertitudes vont voler en éclat d’ici quelques semaines… Alors n’aie pas d’avis tranché dès maintenant, au risque d’en changer très vite… Peut-être qu’à la maternité, tu auras envie d’allaiter alors que tu avais décidé que non ou alors que ton bébé n’arrivera pas à prendre le sein et que lui décidera que le biberon, c’est beaucoup plus facile ! Je sais que je ne t’aide pas mais attend toi à être surprise et à ne pas tout maîtriser.
    J’aime bien quand tu nous tutoies.

  37. Bon.
    En tant que garçon je suis pas forcément bien placé pour donner mon avis mais bon…
    Mon avis c’est qu’il ne faut pas écouter les avis (ça à l’air con dit comme ça mais en fait…).

    Les deux camps trouveront toujours de bons arguments. Chaque individu est différent, chaque grossesse est différente, chaque bébé est différent. Le mieux est de faire comme tu le sens : il n’y a pas de bonne réponse.

    Bon courage 🙂

  38. ah vi j’ai oublier
    question de ne pas ce levé la nuit quand on donne le biberon, par expérience personnel (et quelque….beaucoup de copine) les hommes quand ils deviennent père chope le symptôme du sommeil lourd….très lourd. lol
    p: il a pleuré cette nuit? nonnnn je l’ai pas entendu
    m: grrrr lol

  39. coucou me revoilà
    bonne année a vs 2 et demi et bonne santé
    alors moi j’ai allaité ma fille…1 mois lol
    déjà qu’elle a eu du mal a s’adapter mais en plus rentrée a la maison je tirais pas énorme de lait avec « la tireuse » lol et pis elle s’endort dessus. Malgré tout je pense que c’est un moment d’échange avec son enfant pi le papa peu donner le biberon puisque quand on tire son lait ça va forcement dans un bib.
    si je devais en avoir un deuxième un jour je retenterais l’expérience, après je ne suis absolument pas contre les choix des autres parents.
    Si tu préfère donner le biberon, c’est ton choix et ton entourage doit le respecté, ça peut etre aussi un moment d’échange a moins que tu mettes le bebe dans son transat, avec un cousin pour calé le bib lol.
    gros bisous a très bientot

    ps: t’inquiète pour les fautes moi aussi j’en fais……plein lol

  40. bon bah j’ai tout lu, je suis cernée, j’espère ne pas avoir de tétée dans la nuit à gérer, mais enfin je ne pouvais plus partir c’est trop bien!!!!
    j’adore tes dessins et tout le reste
    dis comme ‘est en différé il est né le jedi ou tu as rattrapé le différé???
    merci pour cette fraicheur
    Une maman de 3 enfants qui a toujours allaité (et qui allaite encore sa petite dernière de presque 9 mois!) mais qui pense que chaque mère fait comme elle sent et qu’il vaut mieux ne pas se forcer que de ne pas y arriver et en pleurer!
    merci encore et je me permet de t’embrasser pour prendre congé!

  41. Bonne année 2011 également pour toi
    Question auquel toute femme enceinte est confronté, le sein ou le biberon. J’aime bien ta bd surtout la fin avec les points positifs des deux solutions. Question personnelle, à prendre après une bonne réflexion, mais qui t’appartiens. Ne pas se soucier de ce que peuvent penser ou dire les autres.

  42. Coucou, je viens de tomber sur ton blog, je le trouve tres bien écrit! Je ne suis pas enceinte, et n’ai pas d’enfants, mais beaucoup de copines à moi le son, et il est vrai que la question de l’allaitement s’est posé à plusieurs reprises, et aucune d’elles n’a allaité apres 10 mois, souvent c’est le bébé qui ne tétait plus puis aussi la reprise du travaille! Je n’y suis pas encore, mais je me dis que je voudrais allaiter mes enfants, pas par mode mais plutot parce que c’est comme ca que l’on doit faire, avant le lait maternelle n’existait pas etc.. et puis je doute de ce qu’il y a dedans dans l’absolu!

  43. Ah lala génial !!!
    En fait, personnellement, je n’ai découvert ce débat qu’il y a quelques jours quand ma meilleure amie qui allaite un petit bout de 2 mois m’a parlé des réflexions qu’elle a eu…

    C’est dingue quand même !
    Avoir à se justifier de tout !

    Par contre je me fends la poire…
    Les filles qui ont commenté ton post n’ont apparemment pas remarqué ta petite présentation qui indique que ton blog est écrit en différé et que donc tu as déjà ton petit bout avec toi depuis un moment !

    Toujours est il que MERCI pour ces post plein de bonheur et de bonne humeur !!!

  44. La question qui tue ! Ouille !
    J’ai allaité mon fils et c’était dur !!!! Alors j’ai fait l’allaitement mixte et c’était cool !
    Je travaillais en maternité et je disais souvent : il vaut mieux un biberon de bon cœur qu’un sein à contre-cœur. (et vice et versa d’ailleurs…)
    Je peux te/vous tutoyer aussi ?

  45. Oh que oui, il y a deux camps ! Et à 3 mois, on me pose déjà la question, alors à 7, j’ose même pas imaginer la pression… au fond, l’essentiel n’est-il pas que la maman se sente bien, pour que le bébé se sente bien ?

  46. Bonjour,
    « La » question n’a peut-être pas de réponse miracle. Le tout est de se dire que tu es libre de faire comme tu as envie et qu’on le droit de changer d’avis.
    Pour mon premier, j’avais envie d’allaiter. Il l’a été pendant 4 mois. J’ai trouvé ça formidable.
    Quand le second est arrivé, je me suis dit, c’était tellement bien pour le premier que je recommence.
    Oui mais 2 jours après sa naissance, j’avais plus envie, et au bout de 2 semaines, il est passé au biberon.
    Aujourd’hui je pense quand même avoir bien réussi à éléver mes 2 garçons sans différence malgré une alimentation différente. Donc que ce soit au biberon ou au sein, tu seras toujours une mère merveilleuse tant qu’il sera dans tes bras.

  47. Moi j’ai allaité mes deux enfants jusqu’à leur 9 mois… j’ai résisté aux crevasses et difficultés du premier mois, et après, ce fut un bonheur immense… j’ai a-do-ré allaité et si il y a un 3ème un jour, je n’hésiterai pas !

  48. Bonjour,

    J’adore ton blog .En ce qui concerne le biberon ou le sein ,je pense que tu dois le faire au feeling au début ,c’est a dire que rien ne t’empêche de donner la tétée de bienvenue à ton bébé pour voir comment tu le sens.Et puis tu sais à la naissance de mon fils ,pour moi cela a étè une évidence alors que je ne savais rien sur l’allaitement (montée de lait etc..) j’ai voulu essayer et je n’en suis pas peu fière d’avoir réussit.Il a étè allaité 5 mois et demi car je voulais me réapproprier mon corps lol.Puis il a eu des biberon de lait maternisé ben je peux te dire qu’il n’a pas vu la différence mon glouton .Par contre surtout si tu décides d’allaiter ne donne pas que le sein à ton bébé alterne avec les bibs de ton lait que tu auras tiré au tire-lait sinon cela sera l’enfer si tu dois le laisser au papa pour faire une course ,car il ne sera habitué qu’aux seins.
    Ah oui et puis il y a des sentiments comme nourrir son bébé aux seins qu’aucunes mères ne pourra t’expliquer ,il faut le vivre .
    Dans tout les cas ,c’est ton choix il t’appartient.
    Biz

  49. le jour de sa naissance, tu sauras si tu as envie de l’allaiter ou pas.Quand on m’a posé mon petit bonhomme sur le ventre le jour de sa naissance, ça m’a paru naturel de l’allaiter, qu’il vienne se blottir sur mon sein. Bon, c’était dur les 1ers jours, je ne pensais pas allaiter plus de 6 mois et finalement il a tété 20 mois et son petit frère qui a 10 mois est toujours allaité.
    Une seule chose est sur, si tu allaites, tu pourras arrêter quand tu veux. Mais si tu n’allaites pas, ben, tu ne pourras jamais essayer!

  50. Je ne fais partie d’aucun camp, et je me suis posée la même question que toi cet été. Finalement, j’ai décidé d’allaiter, enfin d’essayer sans me prendre la tête. J’ai bien été informée (heureusement, sinon j’aurais arrêté au bout de 2 semaines), mais maintenant, au bout de 3 mois et demi, j’ai envie de plus d’indépendance, donc je sèvre ma puce en douceur.
    Dans ta liste, tu as oublié :
    – Avec biberon : soucis de digestion (régurgitations, constipation…) qui peuvent arriver le temps de trouver la marque de lait adéquate + les bavoirs à laver à chaque fois !
    – Avec sein : pour ma part, j’ai trouvé cela beaucoup moins contraignant que le biberon ! Toujours prêt, toujours chaud, j’ai allaité en marchant, dans le noir, dans les salles d’attente, au centre commercial… (la tête du bébé cache le néné, on voit rien), le sac à langer est moins chargé aussi. Et c’est pas possible de manquer de lait (et en plus rien à voir avec le tour de poitrine).

  51. Bonjour,
    J’ai découvert ton blog hier soir (oui, moi j’ai décidé : je te tutoie, c’est + simple ^^), j’ai lutté jusque 22h30 puis suis finalement allé me coucher sans finir… et oui, bébé d’à peine un mois à la maison, biberon nocturne oblige, je suis allé me pieuter histoire de pas me tromper dans les doses de lait a 2h du mat quand le rejetons va hurler parce QU’IL A LA DALLE ET IL NE SAIT PAS FAIRE AUTRE CHOSE QU’HURLER POUR EXPRIMER CE QU’IL RESSENT 🙂
    Bref, je me poile depuis hier sur l’ordi, je viens de finir a l’instant cette lecture captivante (tout en donnant le bib d’une main et en cliquant de l’autre…pas bien!!! ) et voulait simplement te dire que ton blog est extra !!
    Continue, j’espère qu’il y aura un blog « bébé est la » car tu verras, les questions existentielles que tu te poses pendant la grossesse vont continuer quand ton bonhomme sera la et tu auras de quoi faire encore des tonnes d’articles!!!!
    Pour ce qui est de la nourriture au bib ou au nichon…fie toi à ton instinct, n’écoute pas trop les conseils de mamie germaine ou tata jacqueline. En tout cas une chose est sure : si la patience n’est pas dans tes cordes laisse tomber 😉
    Bonne continuation, moi je mets de ce pas ce blog dans mes favoris !

  52. La diminution des allergies n’est pas prouvée, en revanche, l’allaitement réduit les risques de problèmes intestinaux (la colique, quoi) chez les nourrissons.

    Mafalda, allaitée, allergique aux fruits de mer, au bcg, aux pêches et aux poils d’animaux!

  53. J’ai envie de dire: « là où il y a de la gêne, y a pas d’plaisir! »
    J’ai allaité mes 3 loulous par choix, par envie, et j’ai adoré! Si pour le 1er, j’ai fait super gaffe à tout, j’ai été plus « cool » avec les suivants, et j’ai même découvert (ouh attention ça va faire hurler/jaser/polémiquer!) des bandelettes te permettant de vérifier si après avoir bu une petite coupette pendant les fêtes, tu as encore de l’alcool dans ton lait, ou si tu peux donner la tétée sans souci!!!
    Mais je pense que LA vraie question, c’est ce que toi, tu as envie de faire: un bébé allaité c’est bien si la maman est heureuse de le faire! Sinon, un biberon donné avec tendresse sera à mon avis bien meilleur…
    Voilà ma modeste contribution, ne te prends pas la tête, et profite, profite, profite!
    Merci pour ton blog et bonne fin de grossesse!
    (PS: moi, j’aime bien quand tu tutoies!)

  54. Hello hello !

    Pas facile en effet…

    Côté bébé, on dit que le lait maternel est meilleur. Maintenant, les « on dit que »… J’ai plein d’amies qui n’ont pas pris le sein et qui aujourd’hui vont très bien. En plus c’était pendant les seventies, quand on ne te disait pas encore que boire et fumer, c’est mal, mal, mal…

    Côté vanité « négatif », le lait maternel, après la traie, te fait des seins pas très très beaux.
    Côté vanité « positif », certes tes seins sont moches, mais les kilos en trop de la grossesse s’envolent, s’envoooolent… Et là, c’est cool.

    Bref, tout ça pour dire qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais choix. C’est ton bébé, et c’est toi qui décide.
    Et si ça se trouve, c’est lui qui choisira. Mon neveux n’a jamais voulu prendre le sein…

    Et sur ce, une excellente année 2011 à toi, l’homme-geek 2.0 et votre heureux évènement.

  55. de rien de rien pour les commentaires, j’en ai mis sur chaque article ou presque lol!
    Fidèle lectrice depuis peu, mais j’ai dévoré le blog!!!!

    Question allaitement, faut faire comme on le sent, moi j’ai voulu allaiter, ça a mis du temps à se mettre en place, ça a marché un petit moment et puis au final Lana ne prenait pas assez de poids donc on a du compléter avec des biberons, puis je suis allée à la PMI, ils me l’ont fait mettre au sein, elle a prit direct (chance???) et il fallait que je fasse ça puis que je complète à chaque tétée par un bib, jusqu’au jour où derrière elle me réclamait des bib complets, donc maintenant c’est que biberons et elle se porte comme un charme!
    Donc voilà faut faire comme on le souhaite vraiment, et être bien entourée, moi le médecin s’inquiétait, mes proches aussi, et puis maintenant on me dit oh là là elle est trop belle, elle s’est bien remplit… Et c’est mieux ainsi 🙂

    Questions fautes d’orthographe, t’inquiète pas on le remarque sur le moment puis on oublie 😉 Et puis cela ne nous empêche pas de te lire chaque jour ou presque !

    Signé Bibiche lol

  56. Bwaf…
    J’ai allaité ma naine pendant deux mois, (et toutes les deux heures, le réveil… Je tenais plus après) et j’ai dû passer au biberon, faute de lait. (Malgré mon beautiful 115E ….)
    Alors moi j’dirai : fais comme TOI tu le sens. Si tu n’as aucune idée, et bien teste les deux. Et puis voila ^^

  57. Tu fais comme tu veux!
    C’est toi qui le sens! Car il vaut mieux une mère bien dans ses baskets que brimé!
    Alors moi je dis allaitement ou biberon on s’en fout…tant que bébé mange!

  58. Je pense que je serais plutôt dans le camp des biberons. J’ai vu plusieurs amies allaiter et elles ont du vite passer aux biberons car leur lait ne suffisait pas à leur rejeton. Personne quand je vois qu’à moi toute seule j’ai pas assez de sucre et de graisse dans mon sang, je me dis pauvre loulou qui aura du lait bien fade ^^ Sur ceux, bonne fin de grossesse à toi !

  59. Je vais apporter mon petit grain de sel. J’ai allaité longtemps (13 mois) ma fille. Conclusion : j’ai passé l’hiver chez le toubib, elle a eu des otites tous les 15 jours en moyenne … Bravo pour le « ils sont moins malades quand ils sont allaités » !

    Sinon, j’ai bu de l’alcool pendant l’allaitement et mangé des fromages au lait cru …

  60. Ha ha ha,j’avoue il y a 7 ans et des poussières quand j’ai décidé d’allaiter mon fiston ,on en était pas là;enceinte de mon deuxième bébé j’avoue je me marre ,et repense a toutes ces réflexions au combien affligeantes.
    « Moi je peux pas je trouves ça dégoutant! » vi mais en même temps c’est fait pour non?
    « mais t’auras jamais assez de lait ,t’as pas de seins !
    Et puis surtout on nous expliquait rien ni en mater ni en pmi ,ce qui n’était pas pour motiver celles qui avaient du mal au démarrage .Et aujourd’hui est l’inverse je vois des copines primipares qui se sentent obligées d’allaiter devant la pression des soupermamas qui prônent le maternage proximal, l’hygiène naturelle ,le cododo l’accouchement dans la nature en s’accrochant aux branches du poirier de tante jeanine …
    Ca me laisse perplexe ,on peux pas nous foutre la paix et nous laisser décider tranquille,sans nous mettre dans des cases ,parce que oui je veux allaiter ,mais non je ne veux faire parti d’aucun club ,et pire je fais parti des chieuses qui ne veulent pas de péridurale ,celles qui font dresser le poil de certaines sages femmes (mais c’est encore un autre débat ).
    Donc un seul conseil/avis faites ce qui vous plait ,écoutez votre instinct ,parce que vous aurez bien le temps de découvrir ce sentiment merveilleux qu’est la culpabilité hu hu ,que tant de gens plein de bonnes intentions vous font ressentir au moment ou on devient mère .
    sur ce bonne journée ,et j’adore ce que vous faites 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *