Skip to main content

BD L’échelle de Richter : le rituel du coucher [Pages bonus]

La vie de parents après une journée de travail !

Quelques planches placées à la fin de l’album étaient prévues en pages bonus. Pour des raisons de format, l’éditeur et moi avons dû les retirer. Comme vous avez été patients… 2 ans. Une année pendant l’écriture et une autre durant ma rencontre avec « MA » maison d’éditions. Vous avez gagné 4 de ces planches en trop qui ne seront pas dans l’ouvrage papier. Comme il y a toujours de la place sur le blog, on va pas gâcher !

partout_dans_le_monde_01

 

partout_dans_le_monde_02

 

partout_dans_le_monde_03

 

partout_dans_le_monde_04

 

 

Je vais jouer aux remerciements Cannois et remercier pour m’avoir relue et conseillée :

Guillaume Chabal qui a vérifié que toutes les tailles de poitrines étaient cohérentes de la montée de lait au sevrage et autres incohérences graphiques.
PapaCube le papa blogueur de tous les papas blogueurs, sans qui dessiner serait largement moins fun.
Lisa Marcel Isirdi pour être au graphisme ce que Maître Yoda est à la force.
Mélissa Alcoléa, Béatrice Knoepfler et Papalion sans qui ne pas faire de fautes et avoir une bonne syntaxe me serait impossible.
Claire Barer pour me supporter quand je doute, Freud ayant démissionné…
Sophie Carray-Vieillard pour avoir relue les 137 pages, 137 fois.

Comme je vous l’ai demandé pour le tome 1, si j’envisage une suite, balancez-moi un gros parpaing sur le coin du nez !

242 – Pourquoi faire un enfant ?

 

Je pose cette question au parent qui a un ou plusieurs enfants et qui n’en voulait pas au départ. Peut-être même qu’il n’a pas changé d’avis avec le temps qu’il s’est habitué avec le temps.

Je pose cette question à ceux qui disent je les aime, mais… Je serai mieux sans. Ceux qui preferent la vie en couple à la vie en famille.

Pourquoi faire un enfant ?

  • Parce que tout le monde à des enfants  ?
  • Parce que c’est évident ?
  • Par égoïsme ?
  • Par amour des enfants  ?
  • Pour devenir immortel grâce à sa lignée ?
  • Pour que quelqu’un s’occupe de vous quand vous serez vieux  ?
  • Parce que vous n’imaginez pas vivre une vie sans enfant et sans connaître l’amour filial  ?
  • Parce qu’il faut partager la vie  ?

Pourquoi ce billet sur  :  faire un bébé ?

Au début du blog, un certain Rodolphe avait laissé un commentaire très intéressant à ce sujet qui ne m’avait pas laissé indifférente. Il parlait de pères géniteurs, d’hommes qui ne voulaient pas d’enfants et qui finissaient par céder. Il y a eu aussi un reportage sur ce sujet sur Arte il y a quelques années sur le thème du regret des mères. En rustre tenancière des lieux, je n’ai pas répondu à Rodolphe mais… je m’étais dit que je donnerai la parole un de ces 4 à ces parents qui sont parents sans avoir voulu d’enfants. J’aimerai beaucoup que vous réagissiez dans les commentaires. Je modèrerai tout ce qui constitue un jugement moralisateur car il n’a jamais été question de propagande à l’enfantement dans mes murs et encore moins de conseils ou leçons.

pourquoi faire un enfant

Pour voir la BD en plus grand, cliquez ici.

 

 

  • Il y a ceux qui ne se sont jamais posé la question car avoir un enfant était une évidence. Ils ont toujours voulu en avoir, parfois lorsqu’ils étaient enfants eux-même.
  • Il y a ceux qui voient que monde n’a pas d’avenir à offrir aux enfants et ont les arguments pour défendre ce point de vue. (La pollution et la destruction de la planète par l’homme, le fait de devoir se battre continuellement pour vivre
  • Il y a ceux qui se pose cette question après le 1er bébé parce que la conciliation de la vie personnelle et professionnelle au quotidien est trop usante.
  • Il y a ceux qui aimeraient faire un enfant et qui n’y arrive pas
  • Il y a ceux qui veulent préserver leur liberté : sortir a cinéma, partir n’importe où n’importe quand, voir ses amis à volonté, se lever à midi ou faire une sieste l’après-midi… Tout cela est impossible avec enfant.
  • Il y a ceux qui accepte de faire un enfant pour l’autre. Parce qu’il sait que le sujet est trop important et que les discussions amicales d’aujourd’hui augmenteront graduellement en disputes demain mettant en péril le couple. Alors il/elle accepte de faire de un bébé pour continuer à vivre avec la personne qu’il/elle aime.
  • Ils y a ceux qui trouvent que les enfants aspirent leur vie et qui savent qu’ils ne la retrouveront jamais. Il n’y a plus de vie pour les parents, il n’y a que la vie des enfants (leurs horaires d’école, de crèche, d’activités, de repas, de sommeil, de télé, leurs jeux, ce sont eux.)

 

Vous pouvez lire les témoignages en attendant que j’étoffe cette partie

 

221 Maman a une activité sportive

maman a une activité sportive, blog BD

 

J’ai décidé d’investir dans la forme physique pour le long terme, puisque mon corps et moi allons faire de la route ensemble encore un bon moment.

Cela faisait 6 ans que je n’avais pas mis les pieds dans un club, pour 1h de sport, je n’ai pas pu monter, descendre les escaliers, un trottoir, m’assoir sur une chaise, me lever avec grâce ou plier bêtement les jambes pendant 3 jours. 1h de sport, 3 jours… 1h, 3 jours. Mon homme a ri de ma décadence physique face à l’effort.
Mon « sensei » a ri aussi.

X