Skip to main content

277 – Comment je suis devenue végétarienne [Episode 04]

Episode 04 : La nouvelle stratégie pour réussir à devenir végétarien

comment je suis devenue végétarienne

Les épisodes précédents :

#1 : La première fois que je suis devenue végétarienne

#2 : La différence entre végétarien et végétalien

#3 : 6 ans plus tard… la 2ème tentative

14 thoughts to “277 – Comment je suis devenue végétarienne [Episode 04]”

  1. Ooooups, je viens de voir qu’une partie de mon message précédent a dû disparaître (merci à l’esprit frappeur de mon téléphone portable)…
    Bon grosso modo, je disais juste dans cette 2ème partie de message qu’il faut faire attention à l’équilibre alimentaire, en particulier dans la méthode A que vous décrivez: si vous aviez prévu des légumes avec du poisson ou de la viande, remplacer le produit carné par d’autres légumes n’apportera pas un équilibre dans l’assiette. Ce lien de l’Association Végétarienne de France détaille les apports conseillés et comment les obtenir: http://www.vegetarisme.fr/comment-devenir-vegetarien/alimentation-equilibree/
    En clair, pour reprendre l’exemple de la méthode A, il est plus intéressant de remplacer le produit carné par une association légumineuse+céréale (boulgour et pois chiche, riz et lentilles, maïs et haricots rouges…), ou bien par du tofu, ou par un « simili-carné » (seitan de blé, « steack » de lupin…) plutôt que par une autre portion de légumes. Ceux qui consomment encore des œufs et/ou du fromage ne doivent pas commettre l’erreur d’en manger encore plus pour combler l’absence de carné (surtout dans le cas du fromage, qui ne sert à rien sur le plan nutritionnel). Mieux vaut varier à chaque repas, et varier au maximum sur une semaine !

  2. Je ne suis pas végétarienne et je n’ai pas l’intention de le devenir (en tout cas, pas pour quelques années) mais j’ai réduit ma consommation de viande et autres poissons en les supprimant des repas du soir.

  3. Bonjour,
    J’aime beaucoup votre idée de faire une série sur le végétarisme ! Étant moi même vg depuis peu (été 2016), je sais qu’on peut parfois être un peu perdu(e) au début ! Je ne remercierai jamais assez l’association végétarienne de France et le site Vegan Pratique, car ils m’ont énormément aidée à revoir mon équilibre alimentaire et mes menus !
    Bonne chance dans le végétarisme ! Vous verrez, c’est un immense bonheur de mettre son assiette en adéquation avec son éthique. Et en plus, c’est délicieux !!! ^^

    1. C’est mon but. Et puis, j’aime bien aussi découvrir des univers ou valeurs différentes chez les autres sans les appliquer. Cela n’enlève rien à l’échange.

  4. Bonjour !
    Une question : vous avez décidé de devenir végétarienne.
    Mais je suis curieuse. Au sein de votre famille, du coup, tout le monde est passé végétarien ou c’est adapté en fonction de chacun ? Comment gérez-vous chez vous ?

  5. Super petite série! Suis justement aussi en train d’essayer de manger encore moins de viande. Quelques idées et pensées:
    Ce que je fais depuis un moment déjà est de prendre une alternative végétarienne au resto – si il y en a, parce que en France, ou tout du moins quand on n’habite pas dans une grande ville, c’est galère! Ici ca reste très viandard, c’est côte de boeuf à gogo, agneau de lait, cochon de lait (…), magret, palombes et j’en passe. Les restos « locaux » ont souvent pas du tout d’alternative végétarienne, au contraire presque..du coup je me dis c’est le plat qui fait plaisir et je « compenserai » à la maison. Mais par exemple dans les restos indiens je préfère largement les plats végétariens! Pour ceux qui habitent dans des grandes villes il y a des applis par exemple pour trouver des endroits qui servent du végétarien, et puis ca donne des idées de ce qu’on peut faire à la maison ensuite 🙂
    Après le côté positif d’habiter à la campagne c’est qu’on a des poules, qui nous pondent des bons oeufs! Depuis qu’on a nos 3 poules qui pondent quasiment un oeuf chacune par jour (donc on a 3 oeufs par jour à « utiliser ») on achète beaucoup plus rarement de la viande (et si on en prend on fait gaffe, que ce soit local – moins de transport pour les pauvres bêtes, quoique j’ai cru comprendre que ce n’était pas forcément vrai – et d’un élevage en plein air etc). Mon conjoint est positif à ma démarche mais n’est pas prêt lui à complètement arrêter la viande, et comme c’est lui qui fait les courses et cuisine il se prend des fois de la viande. Mais, comme je disais, depuis qu’on a les oeufs, même lui n’achète que rarement de la viande! Les oeufs remplacent notre « viande » dans beaucoup de plats – genre soupe oeuf dur, oeuf a la coque epinards, oeuf au plat frites- et sinon ca permet de faire pas mal de plats aussi, omelettes, quiches, oeufs cocotte, crèpes..
    Après évidemment en ville c’est chaud d’avoir des poules, je sais, mais pour nous ca nous a vraiment aidé à commencer la transition! On sait qu’elles sont pas malheureuses, en plus elle mangent tous les restes, entre le recyclage, le compost, le chien, le chat et les poules il reste pas grand-chose à jeter! 🙂
    j’attends impatiemment les recettes et idées du prochain billet 😀
    (même si à Noël mon conjoint a eu des livres de recettes veganes, faut juste qu’on les épluche un peu 🙂 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X