Skip to main content

Dimanche avec Astrid M

 

Bonjour Astrid,

Installe-toi, prend des petits gâteaux avec le café.

C’est dimanche, il pleut, (et que ceux qui bronzent ne nous narguent pas avec leur panure dorée !) Que fait-on ? On lit ? On parle de ton livre ? Allez, c’est parti !

Quand je l’ai reçu, je l’ai lu 2 fois. La première pendant ma pause déjeuner, la seconde le soir sur mon canapé. J’aurai une critique à émettre : c’est trop court. Si tu peux tabler dans les 400 pages la prochaine fois ce serait sympa, parles-en à ton éditeur pour le deuxième volume !

Prête pour un Question / Réponses Astrid ?

1 / Avant on était deux… (avant la grande invasion !) est ta deuxième bande dessinée. A la différence de la première, tu es la maîtresse du scénario, du découpage, de l’encrage et de la colorisation,
comment as-tu travaillé ?

Astrid.M : C’est un projet que j’avais en tête depuis longtemps mais je n’avais jamais vraiment eu le temps de le mettre au propre. Mais quand je l’ai présenté à Marabulles, ils ont tout de suite accroché et tout est allé très vite ensuite.

Au début, les personnages n’étaient pas encore vraiment défini. Et puis, en avançant dans le projet, il nous a tous paru évident qu’ils devaient être ceux de mon blog. En ce qui concerne la partie “travail”, j’ai tout d’abord écrit les 3/4 des anecdotes composant la BD avant d’attaquer la partie dessin directement sur la palette graphique. J’ai beaucoup échangé avec mes éditrices dont les conseils ont été vraiment précieux tant pour le découpage que pour les strips.

 

Astrid M

2 / Beaucoup d’auteurs dessinent, racontent, caricaturent leurs enfants. Dans dix ans, comment repenseras-tu à cet album ? Comment tes filles perçoivent leurs “personnages”, leur maman qui les dessine grandir ?

Astrid.M : Dans 10 ans, je le trouverais forcément plein de défauts mais je le regarderai aussi sûrement avec beaucoup de tendresse. C’est effectivement ma famille qui y est représentée en quelque sorte, ça ne peut que compter.

Mes filles me voient les dessiner quelques fois et se reconnaissent mais elles s’en moquent un peu. Pour elles, leur maman travaille, point. De mon côté, je fais attention à leur image, même dessinée. Leurs personnages ne sont jamais  ridiculisées contrairement au mien ou à celui de mon chéri. Et toutes les histoires sont inventées ou plutôt extrapolées. Toute anecdote part d’un petit détail véridique qui se transforme en fiction. Pour toutes, mes filles ont le bon rôle, toujours !

3 / Dans ta bibliothèque quels sont les albums qui t’ont le plus marqués (Conseille-nous quelques titres à emmener en vacances ?)

Astrid.M : Pour se détendre et rire, Les Frustrés de Claire Bretécher et Le Guerre du Retour Contre Attaque de T.Vivien (auteur de yodablog)

Dans un tout autre genre, j’ai beaucoup beaucoup aimé aussi Mauvais Genre de Chloé Cruchaudet.

4 / Graphiquement qu’est-ce que tu recherches, comment tu te sens évoluer ?

Astrid.M :  Difficile de parler de son dessin, surtout qu’il est toujours en train d’évoluer, de bouger… Mon trait est de plus en plus précis mais c’est aussi un défaut. Je m’attache à des détails qui parfois mériteraient bien moins d’attention.

5 / Dans ce métier, qu’est-ce qui te rend heureuse lorsque tu te lèves le matin ? (Quelle est ta petite flamme ?)

Astrid.M : Le son du mac qui démarre le matin pendant que je touille mon thé 😉
J’aime la liberté que m’offre mon métier, le no limite, le “je fais ce que je veux”, c’est précieux !

6 / A l’inverse, quel est son revers  ?

Astrid.M :  De n’avoir pas de bouton “off”

7 / Cet album plaît beaucoup, il y a eu un retirage, je crois. Vas-tu faire une suite ?

Astrid.M: Beaucoup de monde me demande s’il y aura un tome 2, c’est fou ! Je ne peux pas encore répondre à cette question. C’est possible. Ou peut-être que ça sera autre chose.

8 / As-tu de nouveaux projets ? De nouvelles histoires ? As-tu envie de thèmes en dehors de celui de la maternité ?

Astrid.M : Je suis en train de travailler sur un album qui sortira en Mars prochain chez Glénat. D’autres sont en projets aussi mais il est encore trop tôt pour en parler !J’aime dessiner la vie étrange des parents, c’est vrai, mais j’ai aussi des projets qui s’en éloignent totalement, dont un qui me donne des palpitations quand j’y pense, j’espère pouvoir le présenter rapidement !

Je croise les doigts pour ton projet projet alors et rendez-vous en mars 2015 pour ton prochain album. Et merci Astrid.
Pour ceux qui découvrent Astrid Morice voici où vous pouvez la trouver :

AstridM
Dessinatrice
Blog : http://www.astridm.com
Book : http://astridm.ultra-book.com
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Astridm/117058848310652
.
.

 

(PS : Demain, lundi 11 août, un concours sera organisé sur le blog pour vous faire gagner un T-shirt illustré par mes soins.)

Bonne journée, bon dimanche à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X