Skip to main content

[Famili] Rendez-vous le 23 mai pour la journée nationale de l’infertilité

juliette merris, je veux un bébé,infertilité

Le 23 mai a lieu la première journée de infertilité en France.

J’en serai.

Cela veut dire que les difficultés à concevoir un enfant ne sont plus tabous.

Si vous habitez en région parisienne, l’information, la parole, le soutien que vous cherchez est à vous en un ticket de métro.

Vous pouvez vous pré inscrire à contact@famili.fr et lire le programme.

Et enfin merci à Famili, l’association Maïa et l’institut Pasteur parce que c’est GRATUIT !

juliette merris, je veux un bébé,infertilité

journée nationale de l'infertilité

7 thoughts to “[Famili] Rendez-vous le 23 mai pour la journée nationale de l’infertilité”

  1. Je suis en plein traitement et vendredi prochain sera probablement le jour de ma ponction, je ne pourrais donc pas venir. Mais je salue vivement tous les responsables de cette idée de journée nationale !
    Vivement l’année prochaine, que je puisse y venir !

  2. Merci pour ces délicieux moments que j’ai passé à te lire.
    J’ai découvert ton blog avant hier, j’ai fini de tout lire aujourd’hui car il faut bien travailler un peu entre temps.
    J’ai tellement aimé que j’ai acheté le tome1 et que j’attends désormais avec impatience le 2.
    Vraiment merci à toi <3

  3. jolie dessins pour ce message, dommage que je ne soit pas sur la région parisienne sinon je serais venue. Faut que cette journée se reproduise sur plusieurs régions !!!

  4. Je ne suis pas sur Paris (et ne serai donc pas présent) mais vous avez tout mon soutien moral 🙂

    Je rebondis sur ce que tu indique dans la note : 1 couple sur 6 ayant des soucis de fertilité. Ce qui serait intéressant c’est d’en déterminer la, ou plus probablement les causes probables… Car se dire qu’entre 15 et 20% de la population rencontre ce problème, ça n’a rien d’anodin selon moi. Et il est à craindre que ça ne soit que le symptôme le plus visible d’un problème de santé plus large…

  5. Je crois que j’ai vais tenter l’abandon d’enfant et de famille pour venir. C’est important d’en parler, c’est important de montrer que ce n’est pas juste un médoc, des initiales ou un caprice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X