Utérus rétroversé : quelles sont les conséquences pour la grossesse ?

Sans forcément le savoir, 20 à 30 % des femmes ont un utérus rétroversé. Cette différence anatomique est donc plus fréquente que l’on pense. Toutefois, si le fait d’avoir un utérus qui bascule légèrement vers l’arrière n’est pas un souci au moment de la liberté, cette situation peut être source d’inquiétude lorsqu’un projet « bébé » est en cours.

Est-ce que le fait d’avoir un utérus rétroversé peut avoir des conséquences sur la grossesse ? Doit-on prendre plus de précautions ? Peut-on en venir à bout ? Voici toutes les réponses aux questions que vous pouvez vous poser à ce sujet.

L’utérus

L’utérus est un organe très important dans le système reproducteur de la femme. Creux en forme de poire, c’est la poche où se loge l’embryon et où le fœtus grandit petit à petit. Situé dans le pelvis (dans le bas-ventre), on le retrouve entre la vessie et le rectum. Ses dimensions vont de 6 à 8 cm de long pour 4 cm de large, environ. Son épaisseur varie, selon les femmes, entre 2 à 3 cm.

Comment fonctionne l’utérus ?

Le fonctionnement de l’utérus se fait par cycle. L’épaisseur de la paroi interne de cet organe, que l’on connaît comme étant l’endomètre, varie et s’enrichit périodiquement de vaisseaux sanguins.

Cela permet, d’accueillir dans de bonnes conditions la cellule-œuf, s’il y a une fécondation pendant le cycle.

Théoriquement, l’ovulation se déroule au 14e jour du cycle, en partant du premier jour des règles. Si, à partir de ce jour, il y a une absence de fécondation, l’endomètre prendre de l’épaisseur et se vascularise jusqu’au 28e jour. Le lendemain, vient les premières règles. Par contre, s’il y a fécondation, l’utérus, qui mesure d’habitude 8 cm de long et 4 cm de large, prend du volume. Il augmente alors jusqu’à ce qu’il atteigne les 35 cm. C’est, grâce à cette taille, que l’utérus peut s’adapter au développement du fœtus pendant la grossesse. Environ deux mois après l’accouchement, l’utérus retrouve ses dimensions normales.

Les positions de l’utérus

Chez 70 à 80 % des femmes, l’utérus est fléchi vers l’avant. Il se repose donc sur la vessie. Cette première position est connue comme étant la position antéversée ou antéfléchi.

Dans certains cas, l’utérus s’aligne avec la cavité vaginale. Chez 20 à 30 % des femmes, l’organe est, quant à lui, basculé vers l’arrière. C’est-à-dire qu’il se repose sur le rectum. C’est dans ce cas que l’on parle d’utérus rétroversé.

L’appellation dépend donc de la position de l’utérus vis-à-vis de la vessie et du rectum. Il se peut que l’utérus passe d’une position à l’autre : antéversée lorsque le rectum est plein et rétroversée lorsque la vessie est, à son tour, pleine.

Quelles sont les particularités de l’utérus rétroversé ?

Comme vous l’aurez compris, le fait d’avoir un utérus rétroversé n’est donc pas un cas isolé. Et pour cause, cette situation concerne plus de 20 % des femmes. Il est important de comprendre qu’il ne s’agit pas non plus d’un état pathologique.

Et les dernières recherches à ce sujet ne montrent pas un lien avec l’hérédité. Ce n’est donc pas parce que votre mère a un utérus rétroversé que vous devez l’avoir aussi. Pourquoi donc est-ce que votre utérus s’incline vers l’arrière, en direction du rectum ? Deux raisons peuvent expliquer cela :

  1. Origine congénitale : C’est-à-dire que votre utérus a déjà eu cette position dès la naissance.
  1. Origine secondaire : Cette origine vient d’un élément secondaire : peut-être à la suite d’une déchirure obstétricale durant votre accouchement ou encore après la distension des ligaments de l’utérus. De même, cette position de l’utérus peut, également, être due à une maladie inflammatoire comme l’endométriose, par exemple.

Quelles sont les conséquences de l’utérus rétroversé sur la grossesse ?

C’est la question fatidique ! Soyez sans crainte, l’utérus rétroversé n’a aucune conséquence sur la grossesse. Toutefois, la plupart des femmes dont l’utérus a cette position ressentent des douleurs au cours du premier trimestre.Ces douleurs sont dues au redressement progressif et spontanée de l’utérus à partir de la 12e ou 14e semaine de grossesse. En effet, comme l’utérus augmente petit à petit de volume, il se redresse naturellement. Il passe alors d’une position rétroversée à une position antéversée.

Comment savoir que vous avez un utérus rétroversé ?

La plupart des femmes n’ont pas conscience d’avoir un utérus rétroversé. Et pour cause, cette position de l’utérus n’a aucun impact sur la fertilité, sur la santé comme sur la grossesse de la femme. Toutefois, l’utérus rétroversé peut être accompagné de symptômes plus ou moins handicapants. Citons, par exemple : les douleurs pelviennes ou les douleurs durant les rapports sexuels. Dans la plupart des cas, ces symptômes peuvent aussi alarmer les femmes sur la possibilité d’un utérus rétroversé :

  • Constipation
  • Douleur lors de la défécation
  • Problèmes urinaires

Est-ce que ça se soigne ?

Dans la plupart des cas, si vous n’avez pas de symptômes graves et de douleurs insoutenables, un traitement spécifique n’est pas nécessaire. Par contre, si les douleurs et les symptômes sont invalidants, une indication opératoire peut être envisagée.

Pour continuer la lecture

Comments

Les derniers articles

Peut-on manger de la mozzarella enceinte?

Vous jetez un petit coup d’œil à votre menu du jour : quelques rondelles de tomates fraîches et de la mozzarella. Mais enceinte, avez-vous droit...

Peut-on manger du jambon blanc enceinte?

Pour une alimentation saine et équilibrée pendant la grossesse, vous vous posez plusieurs questions. Et s’il est habituel de voir des interrogations sur la...

Quels sont les symptômes d’une fausse couche ?

Être enceinte : le rêve de toute une vie pour la plupart des femmes. Malheureusement, pour certaines, ce rêve peut virer au cauchemar. C’est le...

Quelle alimentation pour une femme enceinte ?

Dès le début de votre grossesse, vos habitudes alimentaires seront passées au crible. Pour votre bien-être et pour la santé du bébé, il est...

Quand et comment faire un test de grossesse ?

Vous avez scruté, point par point, les différents signes et premiers symptômes de la grossesse. Vous les avez tous coché ! Et maintenant que faut-il...